×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

La Fondation Zakoura revisite le préscolaire

Par L'Economiste | Edition N°:4539 Le 03/06/2015 | Partager
Objectif: 50.000 enfants intégrés dans le système scolaire d’ici 2018
Lancement de 500 écoles dans le milieu rural

Aneer, basée sur un modèle de préscolaire développé en partenariat avec l’Unicef, vise la création de 500 nouvelles unités de préscolaire dans 12 régions au Maroc

50.000 enfants intégrés dans le système scolaire d’ici 2018. C’est le défi que s’est fixé le programme Action nationale pour l’éducation de la petite enfance en zone rurale de la Fondation Zakoura. Baptisé «Aneer», autrement dit source de lumière en amazigh, le programme a pour objectif de promouvoir la scolarisation des enfants dans 12 zones enclavées, notamment en milieu rural. Aneer, basée sur un modèle de préscolaire développé en partenariat avec l’Unicef, vise la création de 500 nouvelles unités de préscolaire. «Il s’agit d’une action nationale à travers laquelle la Fondation Zakoura aspire à une mobilisation forte pour initier la généralisation du préscolaire dans les zones rurales», explique Jamal Belahrach, président de la Fondation Zakoura, lors de la  signature lundi 1er juin d’une convention avec l’Unicef visant la mise en place de 2 classes pilotes à Ouled Msaffer et Aït Bella dans la région d’Agadir.
La Fondation Zakoura vient d’ailleurs de recevoir le soutien de la Fondation Clinton pour ses actions en faveur de l’éducation préscolaire, à l’occasion de la Clinton Global Initiative, organisée à Marrakech le 6 mai dernier (cf. L’Economiste du 28 mai 2015).
Parallèlement à ses actions dans le préscolaire, Aneer prévoit aussi l’accompagnement de 25.000 mères dans le processus d’éveil de leurs enfants et le lancement de 500 associations locales pour la pérennisation des écoles. Plus encore, 1.000 emplois d’éducatrices seront créés au profit de jeunes femmes diplômées et sans emploi dans les différentes régions du Royaume.
Cette nouvelle initiative se base sur un modèle innovant, à savoir le préscolaire communautaire. Un concept qui repose sur l’éducation parentale et la sensibilisation et implication de la communauté. Ce modèle promeut en effet une ouverture de la classe sur la communauté et se fonde sur l’implication et la sensibilisation des familles et de l’ensemble du douar. Pour assurer leur intégration, les enfants sont accueillis dans leur langue maternelle en tant que langue d’enseignement.
Les sites des classes sont choisis en concertation avec les Académies régionales de l’Education nationale en fonction des besoins et selon la carte scolaire. Des superviseurs et responsables régionaux assurent le suivi des opérations sur le terrain (formation, encadrement …). Tout le génie de ce programme réside dans le coût: «5 DH par jour, voilà ce que coûte l’éducation d’un enfant pris en charge par le modèle de préscolaire Zakoura», souligne le président de la fondation. Pour le financement de son ambitieux programme, elle compte sur le soutien d’entreprises privées et de bailleurs de fonds nationaux et internationaux.
Le programme Aneer compte déjà à son actif 35 écoles de préscolaire dans plusieurs régions du Royaume. 600 douars ont été identifiés par le département de prospection de la Fondation Zakoura. Depuis 1997, la Fondation Zakoura a développé un savoir-faire en matière de projets éducatifs dans les zones marginalisées. Son réseau compte aujourd’hui plus de 400 écoles déployées à travers le Maroc.
A. E.
 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc