×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Tabac: La SMT courtise les buralistes

Par L'Economiste | Edition N°:4164 Le 04/12/2013 | Partager
Lancement de la carte Taâbia’ti
Meilleure gestion de stock, exonération des droits de timbre… les avantages

LA Société marocaine des tabacs (STM) vient de lancer une nouvelle solution monétique dédiée à ses débitants en partenariat avec Attijariwafa bank. Baptisée Taâbia’ti, la carte prépayée  est destinée au réseau des 18.800 buralistes partenaires de la SMT à travers l’ensemble du Maroc. Un projet porteur d’innovation dans le secteur du tabac. «La carte Taâbia’ti  a pour objectif de moderniser la prise en charge des transactions commerciales ainsi que de fluidifier la gestion des flux entre la SMT et les buralistes », souligne Mohamed El Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank. C’est donc tout le circuit de la transaction qui sera renouvelé. «Outre les débitants, SMT dispose d’une chaîne de valeur intégrée de 3.300 collaborateurs et quelque 400 fournisseurs », tient à préciser Paul Leggat, PDG.
En plus d’une prise en charge électronique de l’opération, le produit permet une meilleure gestion du stock. Les détaillants n’ont plus besoin de se déplacer, ce qui élimine le risque de mouvements de fonds et permet un gain de temps et d’argent propice au développement du business. Côté optimisation fiscale, les droits de timbre, représentant 0,25% du montant de la facture relative au paiement en espèce, disparaîtront. «En payant par carte, les distributeurs peuvent réaliser des économies de 2.600 DH par an sur la base d’une commande hebdomadaire de 20.000 DH sur 12 mois », précise le management de SMT. D’autant plus que dans le cadre de la procédure du paiement cash, le montant des commandes est plafonné à 20.000 DH. Ce qui n’est pas le cas pour Taâbia’ti. Le détaillant a ainsi la possibilité d’acheter à hauteur du solde de sa carte et sans plafond.
Concrètement, Taâbia’ti est une carte nominative, rechargeable dans les agences d’Attijariwafa bank et utilisable uniquement au Maroc. Elle est valide pour une durée de 2 ans renouvelable et n’est pas adossée à un compte bancaire quoiqu’elle agisse directement sur la dotation contenue dans son solde. Entièrement dédiée au paiement des TPE des factures SMT, elle offre aussi les fonctionnalités d’une carte guichet ordinaire. Les commerçants peuvent donc effectuer des retraits de fonds auprès des guichets d’Attijariwafa bank (dans la limite de 10.000 DH par jour et suivant le solde de la carte) mais aussi dans les autres agences ainsi que des virements pour les débitants domiciliés. Elle est rechargeable par versement d’espèces, par virement ou sur le guichet pour les clients d’Attijariwafa bank avec un minimum de 100 DH et ne génère de frais que lorsqu’elle est rechargée en espèces.  Actuellement, quelque 1.000 cartes ont été distribuées, seulement une semaine après le déploiement commercial de la nouvelle solution. Une opération pilote a été menée au préalable à Kénitra et a concerné 100 distributeurs.

Attijariwafa bank incite à la bancarisation

OUTRE le volet de la modernisation du réseau de distribution du secteur du tabac et la généralisation des moyens de paiement automatisé, la carte Taâbia’ti devra également encourager la bancarisation. Pour Mohamed El Kettani, PDG d’AWB, il y voit un moyen d’aller vers les 8 millions de Marocains qui ne disposent pas de comptes bancaires à travers les buralistes (dont plus de 3.000 ne sont pas bancarisés). Sur le même registre, le groupe  propose des produits et services à des conditions avantageuses au profit des petites entreprises de distribution de tabac, notamment des produits d’assurance, des facilités de crédit, des exonérations sur frais et commission…

Imane NAJI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc