×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Intempéries: Une grosse facture à payer pour Tétouan

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5959 Le 03/03/2021 | Partager
De nombreux dégâts matériels à déplorer lors des précipitations de lundi
100 mm en moins de 10 heures

Gueule de bois monumentale à Tétouan. Après les précipitations exceptionnelles de ce 1er mars, plusieurs quartiers de la ville se sont réveillés maculés de boue et de débris charriés par les eaux. En effet, lors de ce lundi noir, près de 100 mm de pluies se sont abattues sur la ville de la Colombe blanche, «l’équivalent de plusieurs mois en moins de 10 heures», selon les autorités de la ville.

intemperies-tetouan-059.jpg

Torrents d’eau, maisons envahies, et voitures charriées par les eaux, le lot de la ville de Tétouan lors des précipitations exceptionnelles du lundi 1er mars (Ph. Adam)

Aucune perte de vie humaine n’est à déplorer, heureusement, mais les dégâts matériels sont nombreux, indiquent des sources sur place. Les torrents d’eau ont balayé les rues de plusieurs quartiers dont Coelma, Condessa et Kodiat Sbaa, Jamaa Mezouak et le quartier administratif.

Pas moins de 275 maisons ont ainsi souffert des dégâts des eaux, indique un bilan provisoire des autorités. Outre les débris, les trombes d’eau ont également  charrié plusieurs véhicules légers, une douzaine selon les chiffres de la préfecture. Ces intempéries ressemblent à celles, toutes fraîches que Tétouan a vécu il y a quelques semaines avec plusieurs quartiers sous les eaux, mais elles rappellent surtout celles de 2016.

En février de cette année là, après une nuit de pluies, plusieurs quartiers avaient été encerclés par la montée des eaux qui avait provoqué la mort par électrocution d’un conseiller communal. La rocade méditerranéenne a elle aussi souffert des effets des fortes précipitations. La voie avait été momentanément coupée à hauteur de Jebha. Des éboulements de boue et de débris avaient empêché la circulation.

A noter que la Direction générale de la météorologie avait averti dans un bulletin météorologique spécial d’un niveau d’alerte orange  avec des précipitations de 40 à 70 mm jusqu’au mardi à 12H00 dans les provinces d’Al Hoceima, Chefchaouen, Fahs-Anjra, M’Diq-Fnideq et Tétouan. Selon les prévisions, les perturbations devraient se maintenir lors des prochains jours, mais sans atteindre les niveaux exceptionnels de ce lundi sur l’ensemble de la région.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite