×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Art & Culture Week-End: Ghizlane Agzenaï distribue les bonnes ondes

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5888 Le 20/11/2020 | Partager
Deuxième solo show de l’artiste, portée par la Galerie 38
Des totems et des supernovas en référence à des objets bienveillants
totem-vega-088.jpg

Totem Vega. 2020. Peinture en aérosol sur bois. 100x99
(Ph. Fouad Maazouz. Courtesy Galerie 38)

Lors de la première exposition de l’artiste Ghizlane Agzenaï, à la Galerie 38, en avril 2019, nous avions, sans hésitation qualifié l’artiste d’héritière de l’Ecole de Casablanca, tant son travail nous paraissait se rapprocher d’un certain courant Hard hedge représenté par l’iconique et regretté Mohamed Melehi. 

Quelque 18 mois plus tard, accompagnée par la même galerie casablancaise, Ghizlane Agzenaï revient  avec un nouvel accrochage pensé pour inaugurer le nouvel espace d’exposition de la galerie hébergé au sein de l’hôtel Hyatt Regency. L’artiste, dont les œuvres ont été conçues en plein confinement, pousse encore plus loin l’abstraction en jouant et déjouant nos perceptions rétiniennes.

Reliefs, couleurs, mouvements, superpositions, formes géométriques bi, voire tridimensionnelles révèlent sa fascination pour les illusions d’optique qui invitent le spectateur à s’interroger sur la part de réel dans nos perceptions. Il faut dire que l’artiste avoue volontiers une attirance certaine pour le mouvement Op art ou l’art optique. Intitulée «Emerge reloaded», l’exposition est une version revisitée de la première «Emerge», déprogrammée en raison du confinement.

Agzenaï reste fidèle à ses Totems, en références à des objets bienveillants, qu’elle habille de lignes géométriques aux couleurs lumineuses. Telle une prêtresse bienveillante, elle a à cœur de dispenser autour d’elle des émotions positives.  Ses totems rayonnant de bonnes ondes, de vibrations chromatiques et d’une énergie aussi folle que bienveillante sont pensés et réalisés pour apporter dans les intérieurs, ou les extérieurs, qui les hébergent toute leur force tranquille et bienfaisante…

Dans cette nouvelle série, l’artiste voit plus grand, ces Totems se transforment en «Supernova» à la virtuosité et au format démultiplié, tandis que d’autres se déclinent en toiles et en bois sculptés. Pour la première fois, Ghizlane proposera une vidéo, en collaboration avec l’artiste SergiVic, entièrement réalisée en motion design.

Revendiquant son appartenance à la famille du street art, elle s’est d’ailleurs exercée auprès du célèbre duo allemand Low Bros. Les deux frères Shmidt (Christoph et Florin), composant le duo, l’ont prise sous leurs ailes durant son séjour berlinois. Une proximité qui aiguisera son goût prononcé pour les signes de la modernité graphique: tags, graffitis, BD, jeux-vidéos… De retour au Maroc, Ghizlane Agzenaï s’est très vite imposée comme l’une des premières artistes féminines urbaines marocaines à habiller les murs du Royaume de ses créations.

Parmi ses réalisations monumentales, elle a investi la façade du Musée Mohammed VI, pour le Festival Jidar en 2018, puis elle retourne à Rabat dans le cadre de la première Biennale de la ville en 2019 aux côtés du pionnier du graff newyorkais Futura 2000. En Espagne, et après Le Mur d’Oberkampf à Paris en 2018, c’est à Vigo en 2019 qu’elle laisse s’exprimer sa virtuosité lors du festival urbain «Vigo,Ciudad de Color».

Amine BOUSHABA

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc