×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 26/11/2021
Mobilité

Comment une ville peut devenir un champion de l’export automobile, accueillir le TGV et ne pas...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Tourisme: Les voyagistes andalous redécouvrent le Nord

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5867 Le 19/10/2020 | Partager
Tanger, Tétouan, mais aussi une escapade d’un jour vers Rabat
Une destination qui met en avant son caractère sûr

L’aéroport Ibn Battouta de Tanger a accueilli en grande fanfare, en fin de semaine dernière, un groupe d’agents de voyage andalous. Ce qui constituait en temps normal un événement de promotion anodin s’est transformé en une fête pour les opérateurs du tourisme du Nord.

tourisme-067.jpg

Redécouvrir le Nord et  le caractère ‘safe’ de la destination, l’objectif de la visite de familiarisation des agents de voyage andalous au Maroc (Ph. Adam)

En effet, il s’agit du premier fam trip (voyage de familiarisation) qui se tient après la crise liée au Covid et la fermeture des frontières. Il est organisé par la délégation de l’ONMT en Andalousie avec l’appui du CRT de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma.

Parmi les agences invitées, plusieurs d’entre elles programmaient de manière habituelle le nord du Maroc et il s’agissait de leur offrir l’occasion de découvrir de visu la qualité de l’accueil et de la destination et son caractère «safe» en ce qui concerne la pandémie de coronavirus. «La priorité pour nous est de rassurer ces agents de voyage quant à l’accueil et à la vigilance du Maroc, un fait qu’ils pourront constater d’eux-mêmes lors de ce voyage», affirme avec émotion Rkia Alaoui, présidente du CRT lors de l’accueil de ces voyagistes.

Selon la présidente, le Maroc est un pays très vigilant en ce qui concerne les mesures de sécurité et de protection contre le virus Covid, ce qui fait du séjour un moment de détente sans soucis dans la perspective d’un retour proche à la normale.

«Il était impossible d’organiser ce type d’événement avant, mais dès que la possibilité s’est offerte, nous n’avons pas hésité afin de promouvoir le tourisme national et régional», affirmait pour sa part Azzedine Bijjou, responsable du bureau de l’ONMT en Andalousie.
Les agents de voyage, au nombre de 13, étaient accompagnés de deux journalistes, dont la mission sera de raconter au jour le jour ce périple.
Pour l’un des agents, ce premier voyage est la preuve que n’importe quel touriste espagnol peut venir au Maroc et profiter de ses attraits. Et même au-delà des frontières espagnoles, car nombre de ces agences ciblaient aussi les touristes non espagnols sur la Costa del Sol, essentiellement des Allemands dont la demande est en train d’augmenter.

Ces derniers ont eu aussi la possibilité de rencontrer leurs homologues locaux pour des réunions de travail afin d’étudier les perspectives de collaboration en vue d’une reprise proche des voyages touristiques et d’une réouverture des frontières.

Le périple des agents andalous passera d’abord par la ville de Tanger pour ensuite passer par Tétouan. Une escapade d’une journée vers Rabat afin de montrer la connectivité qu’offre El Boraq avant un retour par l’aéroport de Tanger vers Malaga ce lundi.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite

Retrouvez dans la même rubrique