×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

ONMT: Grosse opération de promotion à Londres

Par Amin RBOUB | Edition N°:5866 Le 16/10/2020 | Partager
Des messages forts pour rassurer la clientèle et les TO britanniques
Adel El Fakir a eu droit à 6 minutes pour convaincre
onmt-066.jpg

«La destination Maroc est encore là, combative et avec une force incroyable pour surmonter  cette crise afin d’accueillir ses touristes dans les meilleures conditions», fait valoir Adel El Fakir, DG de l’ONMT (Ph. L’Economiste)

Opération coup de poing de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) sur le marché britannique. Cette sortie du bras armé de la promotion de la destination Maroc a eu lieu, mercredi 14 octobre, en marge du Congrès 2020 de l’Association des agences de voyages  et tour-opérateurs britanniques (ABTA).

Un événement d’envergure internationale, qui était initialement prévu à Marrakech, mais qui a été déprogrammé et reporté à octobre 2021. Dans ce contexte particulier, l’ONMT a saisi cette opportunité pour s’adresser aux professionnels et TO du marché britannique. En effet, Adel El Fakir, directeur général de l’Office national du tourisme, a eu droit à 6 minutes en distanciel pour convaincre sur la capacité de résilience du Maroc et rassurer les décideurs de ce marché très exigeant et pourvoyeurs de touristes à fort potentiel de consommation.

Rassurer les marchés stratégiques

«La destination Maroc est encore là, combative et avec une force incroyable pour surmonter  cette crise afin d’accueillir ses touristes dans les meilleures conditions», fait valoir le patron de l’ONMT. Cette sortie très suivie du Maroc sur le marché britannique a été corroborée par des témoignages spontanés et des messages forts en provenance de la population de Marrakech (touristes, guides, VRP, hôteliers, vendeurs de jus, animateurs de la place Jamaâ El Fna, Chef Moha… ainsi que d’autres acteurs représentant la chaîne de valeur de l’écosystème du tourisme de la ville ocre).

Le Maroc a eu droit à une vidéo d’une forte charge émotionnelle à travers laquelle l’ONMT rassure ses marchés stratégiques avec une communication d’une nouvelle tonalité, à la fois innovante et en rupture avec les discours classiques. «L’ONMT s’inscrit désormais dans une démarche foncièrement volontaire de reconquête des grands marchés émetteurs», est-il précisé auprès de l’Office.

Deux semaines avant cette sortie destinée au marché britannique, l’ONMT avait attribué ses opérations RP à l’agence britannique Black Diamond. Cette agence de notoriété internationale a désormais pour mission de promouvoir la destination Maroc auprès des touristes, institutionnels et TO britanniques. Black Diamond prévoit d’organiser des éductours, des visites de médias et influenceurs au Maroc. Elle compte aussi y organiser des événements d’envergure internationale en lien avec l’activité touristique. Les spécialistes britanniques des RP prévoient de promouvoir plusieurs facettes d’un Maroc pluriel et authentique.

L’accent sera mis à la fois sur la modernité du pays, le tourisme durable, le balnéaire, le soleil, les randonnées en montagnes, le golf, la gastronomie, le sport… «Les voyageurs ne s’adonnent plus à des comportements d’achats impulsifs. Ils se posent désormais des questions plus profondes de manière à donner du sens à l’expérience du voyage. En clair, la marque et la destination en face doivent être fortes et exprimer sa plus-value de manière claire, pointue et crédible», explique Adel El Fakir, DG de l’ONMT.

                                                                

«We love Marrakech»

Il y a une semaine, l’ONMT a organisé une opération symbolique à Marrakech pour rassurer sur la capacité de résilience de la destination Maroc. L’Office a reçu les premiers touristes européens depuis la fermeture des frontières  en mars dernier. L’opération a été massivement suivie à l’international. «Ce type de message est très important en ce moment. Il est hautement symbolique puisqu’il démontre que le Maroc peut recevoir ses touristes dans les meilleures conditions et dans le strict respect des protocoles sanitaires. L’enjeu est de rassurer pour relancer progressivement et durablement la dynamique du tourisme national et susciter l’appétence», précisent les dirigeants de l’ONMT.

A.R.  

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc