×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Une traversée à la rame pour aider les bacheliers

Par Karim Agoumi | Edition N°:5843 Le 15/09/2020 | Partager
Deux sportifs de l’extrême ont relié El Jadida à Essaouira en stand-up paddle
Pour une levée de fonds destinée à sponsoriser 10 bourses d’études
265 km parcourus, 477.900 coups de pagaie…
traversee-a-la-rame-043.jpg

C’est à la seule force du bras que le DG du groupe de formation Edukateam Driss Rhafes et le windsurfer professionnel Soufiane Sahili ont relié El Jadida à Essaouira. Une traversée physique et humaine en stand-up paddle, dont les fonds serviront à financer 10 bourses à des étudiants méritants dans le besoin, affiliés à la Fondation marocaine de l’étudiant (Ph. Edukateam)

Ramer plusieurs centaines de kilomètres pour soutenir l’éducation. C’est le concept de la première édition de la traversée pour la solidarité, qui s’est tenue du 29 août au 6 septembre dernier entre El Jadida et Essaouira.

Un challenge en stand-up paddle organisé par le groupe de formation international Edukateam – expert de la pédagogie d’enseignement finlandaise – et entrepris par un duo de passionnés de sports extrêmes. L’objectif étant de venir en aide aux bacheliers dans le besoin.

La traversée, qui a été accomplie par le DG du groupe, Driss Rhafes, et par le windsurfer professionnel Soufiane Sahili, a été réalisée sur un trajet de neuf étapes couvrant pas moins de 265 km. «Durant le périple, chacun d’entre nous a assuré plus de 477.900 coups de pagaie. Une performance physique à laquelle s’ajoute l’effort de braver vents et courants adverses», confient les partenaires.

Une aventure éprouvante mais surtout riche en émotions au cours de laquelle les deux sportifs ont, entre autres, longés non sans difficultés le port de Safi, la plage Lalla Fatna, le légendaire Cap Beddouza plus au nord, ou encore l’immense baie de Oualidia. «L’étape de Oualidia a été la plus chaleureuse grâce à un accueil mémorable d’enfants du surfcamp de la ville», souligne Rhafes.

Avant même le coup d’envoi de la traversée et toujours ouvert à l’heure où nous mettons sous presse, un appel à soutien a été lancé aux entreprises, fondations et particuliers. Objectif: lever les fonds nécessaires afin de soutenir 10 jeunes  bacheliers méritants en situation précaire.

L’idée est de leur permettre d’accéder à une formation supérieure de qualité dès la rentrée scolaire via des bourses individuelles d’une valeur de 30.000 DH chacune. Une démarche réalisée en partenariat avec la Fondation marocaine de l’étudiant.

Karim AGOUMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc