×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Le groupe Engie négocie un nouveau virage

Par Amin RBOUB | Edition N°:5833 Le 01/09/2020 | Partager
L’entreprise compte se recentrer sur les énergies renouvelables et les infrastructures gazières
Elle devrait se retirer d’une vingtaine de pays où son activité a été réduite
jean-pierre-clamadieu-033.jpg

Le président du conseil d’administration, Jean-Pierre Clamadieu, imprime sa marque sur la nouvelle stratégie du groupe (Ph. Engie)

Le groupe Engie (ex-GDF Suez) n’a finalement pas validé l’offre de Veolia, qui propose de lui racheter pour 2,9 milliards d’euros une bonne partie de sa participation dans le capital de Suez. D’ailleurs, dimanche dernier, Engie a publié un communiqué qui laisse entendre qu’il allait étudier cette proposition dans les semaines qui viennent.

En tout cas, le groupe précise qu’il compte privilégier l’option la plus attractive pour ses intérêts et celui de ses actionnaires. Cette annonce tombe à point nommé puisqu’elle coïncide avec la décision du management de simplifier l’organisation du groupe ainsi que les participations.

Le président du groupe français, Jean-Pierre Clamadieu, compte  se séparer de plusieurs activités de services jugées peu rentables et à caractère hétéroclite. Dans le même ordre d’idées, fin juillet dernier, le président du conseil d’administration avait annoncé «une revue stratégique» afin qu’Engie se concentre sur les énergies renouvelables ou encore les infrastructures gazières.

«Nous voulons constituer un ensemble cohérent, lui donner un cadre et une gouvernance qui lui permettent à nouveau de se développer», avait expliqué  le président Clamadieu. Ce qui annonce des changements de fond à la fois en termes d’organisation, des missions ou encore des cessions d’envergure à venir. L’entreprise compte se retirer  d’une vingtaine de pays où l’activité a été réduite.

Autre actualité, le groupe énergéticien français n’a plus de directeur général depuis l’éviction d’Isabelle Kocher. Le futur nouveau patron, qui doit être désigné ce mois de septembre, devra être compatible avec les orientations du président du conseil d’administration, Jean-Pierre Clamadieu. Une chose est sûre, le nouveau directeur général doit être désigné dans quelques semaines, pour une prise de fonction «en fin d’année». 

Au Maroc, la filiale du groupe français a entamé une restructuration depuis fin 2019. Depuis, Engie propose une nouvelle offre de transition énergétique «As a service», articulée autour de solutions intégrées, allant du financement jusqu’à l’installation, la maintenance et l’opérationnalisation.

Cette décision a été motivée par la volonté du groupe de simplifier son organisation au niveau national. C’est dans ce sens que «Engie Services Maroc» a vu le jour. L’ambition étant de répondre aux enjeux cruciaux du modèle énergétique marocain. «Au-delà de notre cœur de métier qu’est la production énergétique, Engie Services Maroc est fier de renouveler ses ambitions et d’élargir ses compétences pour accompagner le développement du Maroc.

Désormais, nos clients auront droit à des solutions innovantes, à forte valeur ajoutée, à la pointe de la technologie et à un coût compétitif», avait annoncé il y a quelques mois Philippe Miquel, directeur des solutions clients pour l’Afrique et président-directeur général d’Engie Services Maroc.

A.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc