×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Rabat: Enfin un schéma régional d’aménagement du territoire

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5801 Le 10/07/2020 | Partager
Le document propose une vision de développement durable à l’horizon 2040
Avec un programme d’investis­sement de plus de 98 milliards de DH
Son adoption reportée à la pro­chaine session du conseil de la région

Rabat -Salé-Kénitra (R.S.K) vient enfin d’achever son Schéma régional d’aménagement du ter­ritoire (SRAT). L'adoption de la dernière phase (étape 3) du projet figurait à l’ordre du jour de la ses­sion de juillet du conseil régional tenue lundi dernier. Mais après l'examen qui en a été fait par les élus, «et par manque de quorum exigé par l’article 46 de la loi orga­nique n°111-14 relative aux régions, l'adoption du projet à été reporté à la prochaine session», précise un conseiller de la région.

Pour le vote concernant des projets de grande importance comme le SRAT et le PDR (programme de développe­ment régional), l’article 46 exige la présence de la majorité absolue des membres du conseil en exercice, soit 38 conseillers contre 35 élus qui étaient présents lors du débat de ce projet, explique-t-il.

Effecti­vement, il s’agit d’un document de référence pour l’aménagement de l’espace de l’ensemble du territoire de la région avec une vision et des orientations de développement à l’horizon 2040. La première partie de ce travail a été consacrée au rap­pel de l’opération du diagnostic qui a fait l’objet de l’étape 2.

Celle-ci a permis notamment de mettre en valeur les potentialités de la région à renforcer et également de déga­ger les faiblesses à améliorer. Sur le plan démographique, la région va connaître un accroissement de la population dont la part va atteindre 79,9% de la population totale à l’horizon 2040 contre 69,8% en 2014.

Un diagnostic qui résonne comme un véritable signal d’alarme concernant les disparités criantes entre le monde rural et les zones urbaines dont la majorité est située sur le littoral. On soulève également les défis à relever en matière de gestion et de préserva­tion des ressources hydriques. En plus de son importance pour la vie quotidienne des citoyens, l'eau est aussi un atout pour la valorisation des potentialités agricoles dont dispose la région.

Pour le développement de la région, le SRAT a proposé un en­semble de projets couvrant les dif­férents secteurs socio-économiques à l’horizon 2040 pour un montant global de 98,4 milliards de DH. Le grand lot, soit près de 28 milliards de DH, a été alloué aux infrastruc­tures de transport. Il est suivi par le secteur de l’agriculture avec 19 mil­liards de DH.

Suivant une répartition par pré­fectures et provinces, l’aggloméra­tion Rabat-Salé-Témara accapare la part du lion avec plus de 47 mil­liards de DH. Elle est suivie de la province de Kénitra avec environ 17,5 milliards de DH. Ces villes ont déjà bénéficié de programmes de développement urbain intégré en­core en cours de réalisation comme celui de Rabat, ville lumière, rap­pelle une source proche du dossier. Pour ce dernier, il faut donner de l’importance au monde rural qui se trouve marginalisé et sous équipé d’infrastructures et équipements so­ciaux de base. Ce déficit a été mis à nu avec l’arrivée de la crise Covid-19.

Relancer le secteur industriel

LE diagnostic réalisé a permis de relever la baisse de l’activité du secteur industriel. Le développement industriel devient donc impératif plus que jamais, afin d’absorber une partie du chômage et créer la richesse dans une zone qui ne manque pas d’atouts, est-il recommandé. Pour ce faire, il faut procéder à la revitalisation des ZI actuelles et l’aménagement de nouvelles zones à commencer par celle du Technopole de Tamesna.

Noureddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc