×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Eau: 433 douars à brancher dans le Nord

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5763 Le 18/05/2020 | Partager
L’ONEE veut atteindre 200.000 ruraux à Tanger, Tétouan et Chefchaouen
Un programme de près d’un milliard de DH financé par la Région, la KfW et la DGCL
campagne-063.jpg

Le nord souffre d’importants déphasages en matière d’alimentation en eau, surtout dans le rural (Ph. Adam)

Malgré les fortes précipita­tions qui caractérisent la région Nord, l’accès à l’eau n’est pas généralisé, surtout en milieu rural. L’Office Na­tional de l’Electricité et l’Eau Potable vient de lancer un projet d’alimen­tation en eau de plusieurs douars relevant des communes rurales des provinces de Tanger, Tétouan et Che­fchaouen sur cinq ans. Il s’agit de projets structurants à réaliser dans le cadre du Programme de Réduction des Disparités Territoriales et Sociales (PRDTS).

Le programme concernera 433 douars, soit une population de quelque 200.000 habitants. Le coût total du programme est estimé à environ 986 millions de DH financés par un prêt de la Banque allemande de Dévelop­pement (KFW), le Conseil de la ré­gion de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la Direction Générale des Collecti­vités Locales, DGCL.

Les travaux comprendront plu­sieurs ouvrages, qui seront mis en place à travers la réalisation des tra­vaux de génie civil (réservoirs, bâches, brises charges, etc.), la fourniture et la pose de conduites, la fourniture et l’installation des équipements et leur électrification (stations de pompage, lignes électriques).

Le mode de desserte comprendra des branchements individuels ainsi que des bornes fontaines en fonc­tion des cas. En parallèle, l’ONEE vient de lancer la dernière phase du programme d’électrification rurale PERG. Il concerne 14 villages dans les provinces de Tanger, Tétouan, Ouezzane, Larache et Chefchaouen. Le financement, d’un coût prévu de 80 millions de DH est assuré par la Banque Africaine de Développement.

L’objectif est de permettre une sta­bilisation des populations rurales et un développement plus homogène entre les différents territoires de la région, surtout entre la partie Ouest et Est.

A.A

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc