×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Le cri d’alerte des propriétaires des cafés et restaurants

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5760 Le 13/05/2020 | Partager

Depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, les cafés et restaurants ont baissé rideau, avec de grandes pertes du chiffre d’affaires. Aujourd’hui, «les traiteurs, cafés, glaciers et restaurants sont dans une situation alarmante», selon un communiqué de la Confédération marocaine des métiers de bouche. Pour les professionnels du secteur, les charges fixes, particulièrement le loyer, constituent une grande contrainte. D’où l’appel à «l’annulation des loyers des commerces fermés, ainsi que la flexibilité dans l’octroi des crédits Damane oxygène». Les enseignes de restauration plaident également pour une reprise d’activité après le déconfinement, notamment pour les livraisons, drive et ventes à emporter.
M.A.M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc