×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Comment Décathlon brave la crise

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5734 Le 06/04/2020 | Partager
Les ventes en ligne pour compenser la fermeture des magasins
La crise, une opportunité pour l’enseigne d’augmenter la production locale
decathlon-034.jpg

Pour Décathlon le confinement n’est pas une fatalité, les ventes en ligne sont une opportunité pour compenser la fermeture des magasins (Ph. Adam)

Malgré le confinement, l’activité continue pour Décathlon. Le spécialiste des articles de sport a fermé ses magasins suite aux consignes des autorités pour contrer la propagation de l’épidémie, mais l’opérateur maintient le contact avec ses clients via la vente en ligne.

Il s’agit pour Décathlon «d’accompagner les personnes en cette période de confinement avec une pratique de sport à domicile pour rester en bonne santé, une bonne manière pour lutter contre les maladies», selon la direction générale.

Pour entretenir le contact avec ses clients fidèles, Décathlon, enseigne très présente sur les réseaux sociaux a augmenté la cadence. Pour y arriver, elle a lancé des master class sur internet pour encourager les gens à faire du sport à domicile malgré le confinement.

En ce qui concerne le chiffre d’affaires, l’opérateur assure que les temps sont durs pour tout le monde et que le plus important reste la santé et la sécurité des clients et des collaborateurs, «mais nous restons optimistes quant à une bonne reprise de l’activité après cette crise», note-t-on auprès de Décathlon. En attendant, le flux de marchandises, même s’il ne fonctionne pas à la même cadence qu’avant le confinement, n’est pas arrêté et ce malgré les contraintes au niveau international.

L’enseigne qui produit dans différents pays du monde, dont une grosse partie en Chine insiste sur sa capacité à pouvoir rebondir dès la levée du confinement et des contraintes au niveau mondial.

Décathlon produit aussi au Maroc et ce depuis plus de dix ans et la crise est perçue comme un défi pour doper cette part de production. «Cette crise doit être un moteur de changement, une bonne opportunité pour développer notre production locale à destination de l’Europe», insiste le management de la société.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc