×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 126.058 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 155.275 articles (chiffres relevés le 26/5 sur google analytics)
Entreprises

Aswak Assalam lance la livraison à domicile

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5731 Le 01/04/2020 | Partager
Le service sera bientôt déployé à Casablanca et Mohammedia
Puis généralisé dans d’autres villes via un site dédié
Pas de ruptures de stocks
asswak-assalam-031.jpg

Des agents, à l’entrée et à la sortie du magasin, proposent du liquide désinfectant aux clients pour se nettoyer les mains. Les caissiers sont équipés de masques, gants, produits désinfectants et blouses jetables (Ph. YH)

Face à cette crise sanitaire, la grande distribution s’adapte. La chaîne d’hyper­marchés Aswak Assalam a en effet repensé son processus logistique pour déployer un nouveau service «Aswak Delivery». Ce service e-commerce sera opération­nel dans les prochains jours à Casablanca et Mohammedia, puis généralisé dans d’autres villes (Rabat, Marrakech, Kenitra, Agadir...).

Concrètement, les clients vont pouvoir commander, via un site dédié, toute sorte de produits et se faire livrer à domicile selon un planning de livraison. Durant cette crise sanitaire, l’enseigne de distribution s’engage à effectuer des livraisons gratuites dans un périmètre de 20 km autour du ma­gasin.

A l’heure du confinement, l’enseigne de grande distribution d’Ynna Holding a renforcé le dispositif sanitaire au niveau de tous ses hypermarchés. «Le matériel, les surfaces et les caddys sont désinfectés à longueur de journée.

Des marquages au sol sont placés au niveau des caisses et des files d’attente pour inciter les clients à respecter la distance de sécurité d’un mètre», assure-t-on auprès de l’enseigne. Des agents, à l’entrée et à la sortie du magasin, proposent du liquide désinfectant aux clients pour se nettoyer les mains.

De nouvelles mesures plus strictes ont été mises en place ces derniers jours. «Nous avons régulé l’entrée dans nos magasins pour éviter la promiscuité et une grande concentration de personnes, avec un agent de sécurité qui limite l’accès à l’hypermarché à 100 clients», est-il expliqué.

Plusieurs cellules de crise ont été rapidement mises en place. Mobilisées 24h/24, elles agissent sur ce qui est prioritaire à savoir l’hygiène, l’approvisionnement ou encore les ressources humaines. Les équipes qualité, sécurité et RH multiplient les mesures d’hygiène drastiques afin de préserver la san­té et la sécurité des collaborateurs, des partenaires et des clients.

Les équipes d’exploitation, achats et logistique veillent à approvision­ner en permanence les magasins, notamment en produits de pre­mière nécessité. «Le rythme est soutenu certes, mais il n’y a pas de problème de stocks», rassure la même source.

Les collaborateurs exposés, comme les hôtes et hôtesses de caisses, ont été équipés en masques, gants, produits désinfectants et blouses je­tables. Les personnes les plus vulnérables comme celles souffrant de maladies chro­niques ou les femmes enceintes ont été priées de rester à la maison.

A.E.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc