×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Des hôtels mis à disposition du personnel soignant

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5729 Le 30/03/2020 | Partager
CDG, Risma et Accor mobilisent leurs capacités partout
L’initiative concerne une vingtaine d’établissements rien qu’à Fès
Les autres villes aussi impliquées
zalagh-parc-palace-et-wassim-hotel-029.jpg

A Fès, une vingtaine d’unités hôtelières sont mises à la disposition de l’Etat dans le cadre des efforts de lutte contre le Covid-19. Notons qu'à ce stade, seulement deux hôtels (Zalagh Parc Palace et Wassim) sont réquisitionnés pour l’opération (Ph. YSA)

Dans le contexte de crise sanitaire, les hôteliers mettent gracieusement à la disposition de la Santé publique et militaire une vingtaine d’unités à Fès et en régions.

«Depuis le début de cette semaine et jusqu’à la fin de la pandémie, des soignants militaires et civils peuvent séjourner gracieusement dans 17 établissements touristiques à Fès, mais aussi à Moulay Yacoub», indique Yassir Jawhar, président-délégué du Conseil régional du tourisme (CRT de Fès). Parmi ces hôtels figurent Zalagh Parc Palace, Wassim, Ibis, Ibis Budget, La paix, Perla, Tghat, L’escale, Zahrat Al Jabal, Blue Sky, Fez Inn, Aréna et Diamant vert…

«Pour l’heure, une première unité loge déjà des éléments des FAR», confie Jawhar, qui assure que tous les hôteliers de la ville s’inscrivent dans cette démarche solidaire, lancée par le Souverain, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Ainsi, plus de 7.000 lits sont disponibles, sauf qu’à ce stade, seulement deux hôtels (Zalagh Parc Palace et Wassim) ont été réquisitionnés. «C'est un devoir national auquel nous répondons avec une grande fierté», affirme Abdelhadi Mernissi, président de l'Association régionale des propriétaires d'hôtels (ARPH), qui vient également de débloquer une aide matérielle pour venir en aide aux familles nécessiteuses.

L’association des maisons d’hôtes et riads touristiques adhère également à l’action en proposant d’offrir des repas au personnel hospitalier et personnes confinées. Cet élan de solidarité nationale concerne aussi des propriétaires d’hôtels dans les villes de Tanger, Casablanca, Essaouira, et Marrakech entre autres.  

Outre les particuliers, d’importants groupes hôteliers veulent accompagner l’Etat dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. Il s’agit notamment des groupes CDG, Accor et Risma. Le premier mobilise, à lui seul, plus de 8.000 lits  à travers ces unités situées dans les quatre coins du Royaume. En fait, la CDG mobilise via Madaëf, branche tourisme du Groupe, plus de 4.000 lits d’hôtels répartis sur 12 villes.

hotel-wassim-029.jpg

De son côté, la branche Développement territorial met à disposition près de 3.500 lits dans ses résidences universitaires situées à Rabat, Casablanca, Meknès et El Jadida. Les centres d’estivage du groupe sont également mis à contribution à travers près de 450 lits répartis entre les villes de Marrakech, El Jadida, Ifrane, Bouznika, Fès, Restinga et Saïdia.

Rappelons que le groupe CDG a acté une contribution directe de 1 milliard de DH au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus et la mobilisation de l’ensemble de ses collaborateurs, via un don sur leur salaire au profit de ce même fonds.

«Le Groupe CDG réitère son engagement à mettre à contribution l’ensemble de ses moyens humain, matériel et financier en faveur de l’effort national, pouvant servir à la lutte contre la propagation du Covid-19 et ses conséquences sur l’économie nationale, tout en assurant la continuité de ses activités et de ses missions de tiers de confiance au service de l’intérêt général et du citoyen», expliquent les dirigeants de CDG.

Pour leur part, les responsables de Risma et Accor se joignent aussi à cet élan de solidarité nationale dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Partenaires historiques et pionniers dans le développement de l’industrie touristique au Maroc, les deux groupes ont mis à la disposition des autorités le premier réseau hôtelier du Royaume présent dans 11 villes. Ceci, afin de soutenir les efforts et le sacrifice quotidien du corps médical et des personnels soignants qui sont en première ligne dans la lutte contre cette épidémie.

Mohammedia et Tanger aussi

La mobilisation des hôteliers est ressentie également au niveau des petites villes à l’instar de Mohammedia. Ici, Ibis a décidé d'offrir gracieusement ses chambres au personnel médical engagé par l'Etat. «En reconnaissance des efforts et des sacrifices consentis par l’ensemble du corps médical et des personnels soignants, le Groupe Mfadel, propriétaire des Hôtels Ibis et Novotel Mohammedia, a décidé de mettre à disposition des personnels de santé engagés dans la lutte contre l’épidémie, des chambres au niveau de l’hôtel Ibis Mohammedia à titre gracieux», annonce-t-on sur Facebook. «Nous leur sommes infiniment reconnaissants et les remercions pour leur engagement et leur abnégation au service de notre santé et notre sécurité. Notre équipe se tient à la disposition des autorités locales afin d’assurer l’organisation de cette opération dans les meilleures conditions», poursuit le Groupe. Il en est de même pour Tanger où la direction de l’hôtel Le Rio a consacré 25 chambres, dont bénéficient actuellement 18 médecins et infirmiers du personnel médical œuvrant dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

Youness SAAD ALAMI

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc