×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

L'échéance fiscale du 31 mars reportée mais pas pour tout le monde

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:5723 Le 20/03/2020 | Partager

Comme annoncé par L'Economiste, une indemnité nette de 2.000 DH sera accordée aux salariés déclarés à la CNSS et qui perdent leur emploi sous l'effet des répercussions économiques de la pandémie. Elle sera financée à partir du Fonds spécial. Le Comité de veille inscrit aussi le cas des autres salariés sur son agenda. Il a également décidé d'accorder un délai aux entreprises pour le dépôt de leur déclaration et le paiement de l'impôt prévu au 31 mars. Une mesure qui exclut les entreprises qui réalisent plus de 20 millions de DH de chiffre d'affaires.

K. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc