×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Fès: L’Université Euromed entre de plain-pied dans le numérique

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5701 Le 19/02/2020 | Partager
Deal conclu avec CGI, un géant mondial des NTIC
Lancement d’une formation gratuite, diplômante et rémunérée
Qualification, employabilité et insertion en contrat CDI… au menu

Un «partenariat innovant, efficient et efficace». C’est ce qu’ont scellé, hier 18 février 2020,  les responsables de CGI Technologies et Solutions Maroc (la filiale du géant mondial des NTIC), l’Université Euromed de Fès (UEMF), le Conseil régional de Fès-Meknès et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec DR Centre- Nord).

«Nous lançons ensemble une formation qui permettra aux étudiants ainsi qu’aux demandeurs d’emploi titulaires d’un Bac+2 d’être formés aux métiers du numérique au Maroc», souligne Mustapha Bousmina, président de l’UEMF. Lancé au sein de l’école U’DEV, le projet «Chantier de formation CGI » prévoit une formation d’une durée de deux ans, gratuite, diplômante (licence professionnelle), rémunérée, avec à la clé un CDI sur le site de CGI à Fès.

«Ce chantier, financé conjointement par l’Anapec et la région de Fès-Meknès, s’inscrit dans le cadre de la vision royale encourageant l’insertion des jeunes… il fait suite aux conventions spécifiques signées entre l’Université et CGI, d’une part, et entre l’Université et la région, d’autre part, et en vertu desquelles, l’UEMF assure en totalité la formation de niveau «Licence professionnelle», dans le domaine des «Métiers de l'Informatique», explique Bousmina.

Ainsi, l’UEMF qui compte la «plateforme de recherche la plus sophistiquée en Afrique» pilotera en totalité le processus de ce chantier. Et ce, depuis le test d’orientation et le déploiement des formations, jusqu’à l’évaluation finale et l’attribution des diplômes.

«Par ce chantier et à travers l’employabilité et la reconversion d’une vingtaine de jeunes diplômés bac+2 en difficulté d’insertion, CGI Maroc et la région de Fès-Meknès confirment mutuellement que les finalités économiques et sociales ne sont pas incompatibles», estime Abdelali El Ansari, directeur de CGI Maroc.

Selon lui, CGI Maroc a pour mission la contribution au succès de ses clients grâce à des services-conseils de qualité, compétence et objectivité, exercer un leadership éclairé qui les aidera à atteindre pleinement leurs objectifs en technologie de l’information, en processus d’affaires et en gestion.

Pour y parvenir, l’UEMF ouvre ses laboratoires, ses plateaux et ses salles de formation pour les projets de recherche et de R&D de la CGI. Les partenaires conviennent mutuellement d’élargir le champ de coopération et leur implication conjointe dans la définition des moyens d’équipements de laboratoires et des plans de formation ou de leur mise à jour. Stages et recrutements ne sont pas en reste.

«Comme avec Alten, nous offrons notre plateforme à la CGI pour animer des séminaires dispenser des formations spécifiques. Cette action témoigne encore une fois de la volonté de l'UEMF, d’accompagner les entreprises marocaines, particulièrement régionales, dans leur projet de développement et d’amélioration du niveau de compétences de leurs ressources, en proposant des formations adaptées à leurs besoins, ciblées et orientées vers leurs métiers», conclut le président de l’UEMF.

Carte de visite

CGI est un géant canadien des NTIC, présent dans 41 pays, qui emploie aujourd’hui plus de 77.000 ingénieurs et vise 120.000 à l’horizon 2021. L’entreprise compte dans ses 3 sites au Maroc plus de 800 positions. Pour réussir ses engagements, elle crée un environnement de stimulation grâce à un réseau de partenaires dont notamment MedZ (dès 2004), ainsi que les universités du Royaume. Ainsi, à Fès à titre d’exemple, CGI a intégré près de 50% des lauréats de la faculté des sciences en master NTIC.

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc