×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Culture

    Le Lac des Cygnes, un monument de danse classique à Rabat

    Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5697 Le 13/02/2020 | Partager
    Paris, New York, Vienne, La Havane, le ballet le plus joué au monde
    Trois représentations du 21 au 23 février au Théâtre Mohammed V
    le-lac-des-cygnes-097.jpg

    La chorégraphie musicale du ballet reste aujourd’hui encore considérée comme  l’un des plus grands accomplissements de la culture nationale russe (Ph. OPM)

    Il était une fois…  Un prince en âge de se marier, Siegfried, mais qui plutôt que de choisir l’une de ses nobles prétendantes, tombe follement amoureux d’une princesse-cygne, Odette. Celle-ci est victime d’un sort jeté par le sorcier Rothbart: le jour, elle prend l’apparence d’un cygne blanc et, la nuit, elle retrouve son apparence humaine.

    Parmi toutes les œuvres composées par Tchaïkovski, Le Lac des Cygnes fait figure de vilain petit canard… Lorsque la toute première version du ballet est créée au Théâtre du Bolchoï à Moscou, en mars 1877, l’œuvre n’obtient aucun succès. Ni critique, ni public.

    Pour Tchaïkovski, le spectacle est même une déception puisqu’il ne reconnaît en rien le ballet qu’il avait imaginé en composant. Il faut attendre 1895 et un autre maître de ballet, français, Marius Petipa, pour que Le Lac des Cygnes conquiert enfin le public russe. Petipa apporte lui aussi des modifications à la partition d’origine, mais avec son assistant Lev Ivanov, il veille à rester fidèle à l’ambition première de Tchaïkovski.

    En 1895, ce dernier est décédé depuis deux ans et n’aura ainsi jamais admiré la chorégraphie de Petipa, ni goûté au plaisir de l’immense succès de son Lac des Cygnes… Chef-d’œuvre classique intemporel, Le Lac des Cygnes est aujourd’hui le ballet le plus joué au monde. Sa chorégraphie musicale reste aujourd’hui encore considérée comme l’un des plus grands accomplissements de la culture nationale russe.

    La pièce est au répertoire du Yacobson Ballet depuis de nombreuses années dans une interprétation renouvelée de la chorégraphie originale de Marius Petipa et Lev Ivanov. C’est cette version que l’Orchestre philharmonique du Maroc propose avec 3 représentations, du 21 au 23 février 2020, au Théâtre national Mohammed V de Rabat.

    Première compagnie indépendante de Russie, non rattachée à un Opéra, le Yacobson Ballet a été fondé en 1969 par Leonid Yacobson alors maître de ballet et chorégraphe très renommé. La compagnie devient très vite un évènement dans le paysage du ballet russe et reçoit le titre de «Compagnie Miniature» en référence au format court des pièces créées par son fondateur. 

    Depuis 2011, le Yacobson Ballet est dirigé par Andrian Fadeev ancien danseur principal du Mariinsky Ballet. Composée de 75 danseurs poussés par des solistes de forte personnalité, la compagnie reprend, en les dépoussiérant, les pièces du répertoire du ballet classique.

    Tout en respectant la tradition, il commande en les réactualisant de nouvelles productions scénographiques et de costumes. Coupant dans les longueurs et ne gardant que l’essentiel, il redonne à ces œuvres qui ont traversé l’histoire, du panache et du rythme pour les mettre au goût du jour. Une très belle manière de redécouvrir le répertoire du ballet servi avec élégance et brio par de magnifiques danseurs.

    A.Bo

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc