×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 136.076 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 167.718 articles (chiffres relevés le 24/5 sur google analytics)
eleconomiste
Entreprises

Intelcia s'implante aux Etats-Unis

Par Amin RBOUB | Edition N°:5690 Le 04/02/2020 | Partager
France, Portugal, Sénégal, Côte d'Ivoire, Madagascar... Le groupe opère dans 8 pays
Un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros, dont la moitié au Maroc

Le groupe marocain Intelcia part bientôt à la conquête du marché américain. L'implantation est prévue dans quelques semaines. En effet, après la France (site de Dreux en région parisienne), Portugal (Lisbonne), l'entreprise opère dans 6 pays en Afrique subsaharienne (Sénégal, Cameroun, Côte d'Ivoire...) ou encore l'Océan indien (Madagascar et Maurice)... l'entreprise marocaine s'attaque au marché américain (USA). «L'enjeu de cette implantation est de pouvoir offrir un service Nearshore pour les donneurs d'ordre aux Etats-Unis, voire au delà en Amérique latine», explique Saad Berrada, DRH groupe.

D'autres projets de développement sont programmés dans le cadre de la stratégie d'expansion du groupe marocain. Pour 2020, le challenge d'Intelcia est de pousser plus loin la diversification des métiers avec l'implémentation d'une nouvelle génération de solutions, avec la création d'un pôle IT, porteuses de valeur ajoutée. D'ailleurs, le groupe vient de mettre en place une nouvelle organisation pour soutenir son développement à l'international.

«Cette organisation vise à soutenir la stratégie d'internalisation et de diversification métiers entamée par le groupe», précise le management. L'enjeu étant la montée en gamme dans les solutions et prestations offertes, l'ouverture sur de nouveaux marchés et territoires, la captation de nouvelles opportunités et relais de croissance, l'agilité au niveau des pays et des régions ou encore l'attractivité de nouveaux talents dans les équipes managériales.

«Dans les services, le savoir-faire et les ressources humaines sont le capital de l'entreprise», soutient Berrada, le DRH groupe. Aujourd'hui, Intelcia emploie 14.000 salariés dans huit pays et à travers 27 sites pour le compte de plus de 70 donneurs d'ordre. Au Maroc uniquement, le groupe totalise 8.000 collaborateurs avec une trentaine de nationalités.

Sur le marché français, «Intelcia est la 1re entreprise marocaine à acquérir une société», soutient le management. La firme marocaine opère dans la région de Dreux (à 50 km de Paris). D'une superficie de 4.000 m2, le site drouais emploie quelque 600 salariés, essentiellement en CDI.

D'autres recrutements sont prévus cette année pour soutenir le développement de nouvelles activités pour le compte de nouveaux clients dans la grande distribution, la santé... «Auparavant, le fait de ne pas opérer directement en France était un handicap pour nous. Notre présence à Dreux répond à des impératifs de proximité avec nos clients, qui ont besoin d'un prestataire de services local, soit pour des raisons de proximité, soit de confidentialité ou encore pour des considérations légales», explique Saad Berrada. Intelcia accompagne  des clients internationaux et adresse des secteurs d’activité dans l’industrie et la distribution, les médias, les télécoms, la bancassurance, la prévoyance santé ou encore le secteur public.

Parmi ses références clientèle, figurent SFR, Orange, MTN, Microsoft, Fnac, Google, Axa, Amendis, Redal, ADM... Les activités du groupe en France sont en grande partie concentrées dans les domaines du secteur public et parapublic, de la protection sociale, des télécoms, de la vente et de l’assurance.

Au Maroc, la société de services spécialisée dans l'externalisation, opère à travers 4 villes: Casablanca (4.000 salariés à Casanearshore), Rabat (Technopolis), Meknès (900 salariés) et El Jadida. Le groupe réalise un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros, dont la moitié au Maroc. L'objectif est de doubler le CA pour monter à 400 millions d'euros dans un an ou deux.

La décision d'Intelcia d'aller s'implanter en Afrique subsaharienne ou encore à Madagascar vient répondre à des considérations liées aux coûts. L'enjeu est d'offrir un bon rapport qualité/prix ou encore apporter une offre intermédiaire dans le Nearshoring. Pour l'heure, le constat est que ces pays là sont en train de monter en compétences avec une bonne qualité de RH (formation de base, maîtrise du français, bonne culture générale...).

Patrick Drahi dans l'actionnariat...

Intelcia est un acteur de référence spécialisé dans l’externalisation de services clients. Créé il y a 20 ans, Ie groupe opère dans 8 pays en Europe et en Afrique. L'entreprise propose une offre globale onshore et offshore intégrant des solutions et services de conseil dans la gestion de la relation clients B2C et B2B, dans l’externalisation de services SI, le BPO (Business process outsourcing) ou encore les services digitaux. Depuis 2016, Intelcia compte parmi ses actionnaires le groupe Altice, dont le président est l'homme d'affaires franco-marocain Patrick Drahi. Intelcia s'appuie sur le groupe Altice pour accélérer sa croissance à l'international.

Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc