×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Culture

    Haroun en tournée

    Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5688 Le 31/01/2020 | Partager
    haroun-088.jpg

     

    Racisme, politique, terrorisme, écologie… rien n’échappe aux vannes acides et cinglantes de l’humoriste Haroun. L’artiste  posera ses valises à Casablanca, Marrakech et Rabat du 12 au 15 février. Avec sa tête de «premier de la casse», l’enfant terrible de one man show français impose depuis trois ans son flegme, son humour noir et pince-sans-rire  et jette un regard acerbe, quasi insolent sur l’actualité.

    Dans la lignée d’un Coluche, Desproge Haroun apporte un souffle nouveau et décalé dans le monde de l’humour et décortique nos petites lâchetés et nos contradictions, toujours avec autodérision et sans jamais tomber dans la vulgarité, ni la malveillance. Haroun dit nourrir ses sketches de ses lectures, «de la sociologie, de la philosophie», ou des romans, comme en ce moment Murakami ou «La place» d’Annie Ernaux, confiait tout récemment à l’AFP l’humoriste à l’ascension fulgurante.

    Haroun y assure désormais qu’on peut rire de tout «tant qu’on sait de qui on se moque». «Se moque-t-on des faibles ou des forts? Personne ne rigole quand on se moque d’un faible, de quelqu’un qui s’est déboîté l’épaule», par exemple. «Le plus drôle», selon l’humoriste, «c’est de se moquer du puissant, de le faire tomber de son piédestal».

    Diplômé en management, Haroun, loin de se voir, au départ, entretenir une carrière de comédien, écrit son premier spectacle «Tous complices» qu’il présente, en 2013, pour la première fois au public, qui a vite découvert un humoriste qui n’hésite pas à aborder tous les sujets, même les plus polémiques. L’humoriste de 35 ans a explosé après un passage au Jamel Comedy Club et un spectacle remarqué sur les élections françaises en 2017.

    Il a depuis traversé la France avec son spectacle, qu’il présente à Paris jusqu’au 2 février 2020, puis à Montpellier, Rennes ou Strasbourg avant sa tournée marocaine. Haroun se produira les 12 et 13 février au Mégarama de Casablanca, le 14 février au Palais des congrès de Marrakech et, enfin, le 15 février au Théâtre national Mohammed V de Rabat.

    A.Bo

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc