×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Culture

    Fêtes de fin d’année: Marrakech destination people!

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5666 Le 31/12/2019 | Partager
    Meryl Streep, Mohamed Ramadan, Maître Gims, Læticia Hallyday… parmi ces VIP
    226 mouvements d’avions privés enregistrés à l’aéroport de Ménara depuis le 20 décembre
    A la grande satisfaction des hôteliers et des restaurateurs

    Réussir un concert à la veille des fêtes de fin d’année est un tour de force. Et le défi fut relevé le 29 décembre dernier par les autorités locales, les forces de l’ordre et Maître Gims qui s’est engagé il y a 3 ans pour un concert annuel à Jemaa El Fna à Marrakech.

    Comme chaque année, ils étaient plus de 100.000 spectateurs face à Gims qui n’était pas seul sur scène. A ses côtés, se sont produits Lartiste, Aminux, L7or, Dadju et l’artiste égyptien Mohamed Ramadan. Ils ont offert aux marrakchis et à ses visiteurs un concert époustouflant soutenu en cela par le groupe Eco-Médias et Lamalif, entreprise leader dans le secteur de l’éclairage public et aménagement.

    meryl-streep-066.jpg

    Meryl Streep à Dar El Bacha à Marrakech en compagnie de Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées du Maroc (Ph Abdelatif Abouricha)

    C’est pour coller à la volonté de rassemblement et de partage et à l’esprit de fraternité entre les peuples et les générations que le concert Stars In The Place a été créé et est offert gratuitement au grand public. L’année dernière, Gims était entouré notamment des membres des groupes H-Kayne et Fnaïre et de la chanteuse Manal. Tout comme maître Gims et ses amis, plusieurs autres stars ont passé les derniers jours de l’année à Marrakech.

    En effet, depuis plus de 10 ans, la ville capitale du tourisme est devenue la destination tendance pour le gotha de la politique, les stars et les richards du monde entier durant cette période. L’aéroport de Ménara a enregistré depuis le 20 décembre 226 mouvements de vols non commerciaux (avions privés).

    Une forte progression par rapport à la même période l’an dernier. Ces touristes exceptionnels viennent à la recherche du calme, du soleil et surtout de la sécurité. Ils s’éloignent surtout des paparazzis qui n’arrivent pas à les repérer dans les ruelles de l’ancienne médina et tout un business juteux s’est créé autour des stars. Ainsi, l’actrice américaine Meryl Streep, que l’on ne présente plus a choisi la cité ocre pour les fêtes de fin d’année. Elle a même visité Dar El Bacha Musée Des Confluences à Marrakech en compagnie de Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées du Maroc.

    maiter-gims-066.jpg

    Organiser un concert gratuit dans une place comme Jemaa El fna est un défi. Le rappeur Maître Gims s’y est engagé (Ph. Mokhtari)

    Autre célébrité qui a fait un passage à la cité ocre, Laeticia Hallyday, la veuve de Johnny qui a fêté Noël en famille à Marrakech. Nombreux sont ceux aussi qui y possèdent déjà une résidence secondaire à l’instar de Bernard Henri Lévy (BHL) Gad El Maleh, Richard Branson, le fondateur de Virgin qui possède également un hôtel dans la région de Marrakech.

    Pour les hôteliers, cette période est considérée une des plus importants de l’industrie touristique. Certaines unités affichent complet. Idem pour les clubs qui tournent avec 100% de taux d’occupation. Chaque année, tous les établissements touristiques et restaurants programment des soirées cotillons et foie gras. Il faut dire que le dîner de gala du 31 décembre reste un produit incontournable à Marrakech.

    Tous concoctent des formules et des packagings et certains continuent de l’imposer aux vacanciers alors que pour d’autres, le dîner St Sylvestre est en option. Côté prix, il y en a pour toutes les bourses, tient à souligner Lahcen Zelmat, président de la fédération nationale de l’industrie du tourisme.

    marrakech-nouvel-an-066.jpg

    Badra BERRISSOULE

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc