×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Competences & rh

    Sanofi encourage les chercheurs en diabète

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5661 Le 24/12/2019 | Partager
    La seconde édition de son prix de la recherche consacrée à cette maladie
    Appli mobile pour les patients, étude de l’impact d’injection d’insuline… Des projets gagnants utiles pour la science
    Projet déjà opérationnel, méthodologie employée… Les critères du jury
    sanofi-prix-061.jpg

    Sanofi a récemment récompensé deux médecins-chercheurs pour leurs travaux utiles en matière de lutte contre le diabète. Les gagnantes sont ressorties avec des gains financiers, mais également la garantie de voir leurs projets publiés dans des revues médicales spécialisées (Ph. Sanofi Maroc)

    Valoriser la recherche biomédicale et plus particulièrement celle portant sur la lutte contre le diabète. C’est dans cette optique que Sanofi Maroc et la Société marocaine d’endocrinologie diabétologie nutrition (Smedian) ont récemment récompensé des médecins aux projets originaux, susceptibles d’améliorer sensiblement le quotidien des patients atteints par la maladie.

    Cette compétition –sobrement baptisée Prix Sanofi de recherche en diabète – a permis de réceptionner pas moins de 31 travaux de recherche d’endocrinologues exerçant au sein d’hôpitaux militaires et de centres hospitaliers universitaires de grandes villes telles que Rabat, Casablanca ou encore Marrakech. Pour les départager, un jury de médecins de renom. Parmi les critères pris en considération par le panel de spécialistes, la durée du projet ne dépassant pas les  trois ans, la méthodologie employée ou encore son impact sur le malade.

    Au final, deux chercheuses sont ressorties gagnantes du concours. Le premier prix – soit la bagatelle de pas moins de 50.000 DH – a été remis au docteur Soukaina Laidi du service d’endocrinologie du CHU Ibn Rochd de Casablanca pour son étude qui a permis de mesurer les effets secondaires de la lipodystrophie sur un ensemble de 1.000 cas. «Une maladie connue des diabétiques  résultant de l’injection d’insuline dans le sang et qui se manifeste par un durcissement ou un gonflement de la peau», confie ainsi le directeur Communication et RSE de Sanofi Maroc, Aziz Yousfi Malki.

    Le second prix, quant à lui, a été décerné au docteur Siham Rouf du service d’endocrinologie du CHU Mohammed VI d’Oujda pour son programme d’applications mobiles destiné aux diabétiques. «Un projet original qui permet au patient atteint de communiquer en temps réel son taux de diabète au médecin, lui expliquant instantanément la démarche à suivre», explique le responsable. Une plateforme prometteuse qui prodigue également des conseils diététiques s’avérant particulièrement utiles à suivre pour les malades. Objectif : contrôler leur alimentation et éviter la rechute.

    En plus des gains financiers, les deux finalistes verront par ailleurs leurs projets publiés dans des revues médicales spécialisées. «Un moyen pour ces médecins de faire connaître leurs travaux à l’échelle internationale et de gagner ainsi en notoriété», ajoute Malki.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc