×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Régions

    Fès tient son salon national de la poterie et du zellige

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5658 Le 19/12/2019 | Partager
    120 exposants de différentes régions attendus du 20 au 29 décembre
    poterie-058.jpg

    Le Salon national de la poterie et du zellige artisanal vise à valoriser le savoir-faire des artisans opérant dans les domaines de la poterie et du zellige et faire connaître leurs métiers au public. «Une occasion pour les artisans tanneurs de mettre en avant la qualité et la richesse de leur travail», explique Abdelmalek Bouteyine, président de la Chambre de l’artisanat  (Ph. L’Economiste)

    Après la réussite des salons du cuir, des métaux et du bois, la Chambre de l’artisanat de la région Fès-Meknès prépare un nouvel événement d’envergure «nationale». Il s’agit du Salon national de la poterie et du zellige artisanal (Snpz).

    Prévue du 20 au 29 décembre, cette manifestation est initiée sous le thème: «La filière de la poterie et du zellige artisanal, une contribution indéniable à l’écosystème national». Installé au quartier Champs de courses, à Fès, sur une superficie de 4.000 m2, le Snpz vise à valoriser le savoir-faire des artisans opérant dans les domaines de la poterie et du zellige.

    «Notre but est de faire connaître ces métiers au public, promouvoir la commercialisation des produits d’artisanat et l’échange d’idées et d’expériences entre les professionnels de la filière», a indiqué Abdelmalek Bouteyine, président de la Chambre de l’artisanat de Fès-Meknès.

    Doté d’un budget de plus de 2 millions de DH, ce Salon s’étend sur une superficie de 4.000 m2. «Y participent 120 exposants professionnels, dont des artisans, des petites et moyennes entreprises, des coopératives professionnelles et des acteurs spécialisés dans les équipements de travail de la poterie et du zellige artisanal», explique le président de la Chambre.

    Pour lui, «le Snpz sera également une occasion pour sensibiliser les artisans sur les défis environnementaux liés à l’exploitation de l’argile». Au menu également, des séances de formation seront initiées en faveur des artisans afin d’améliorer leurs capacités et élargir leurs connaissances dans le domaine.

    Signalons que ce salon 2019 rendra hommage aux meilleurs maîtres-artisans qui ont laissé une empreinte dans le domaine de la poterie et du zellige. Réputé de qualité supérieure, ce dernier se vend bien au Maroc et un peu partout dans le monde. «Ce succès est dû à «l’input» et particulièrement à l’argile de Fès qui, coloré en bleu, donne un produit unique en son genre», affirme Bouteyine.

    Même son de cloche auprès de Abderrahim Belkhayat, directeur régional de l’artisanat, pour qui «le salon vise à redynamiser le secteur de l’artisanat, le propulser et créer un marché local à fort impact». A noter que plus de 79 artisans potiers et zelligeurs de Fès ont certifié leurs produits par les labels «Madmoun», «Poterie de Fès» et «Zellige de Fès». Grâce à ces certifications, leur chiffre d’affaires s’établit à 1,2 milliard de DH, dont 40,6 millions de DH à l’export.

    Ce 16 décembre 2019, le chantier d’aménagement du Snpz battait son plein. A quatre jours de cette première édition, les ouvriers mettaient les bouchées doubles pour livrer les chapiteaux dans les temps. Ici, l’on notera la construction de plusieurs espaces de ventes et d’expositions, dont un espace pour les produits d’antiquité, un autre pour les produits des lauréats des centres de formation de l’artisanat, un espace de design et de démonstration, et un autre dédié aux équipements techniques en relation avec la fabrication des produits en poterie et en céramique.

    Rappelons enfin que le plan stratégique de la Chambre de l’artisanat a placé parmi ses objectifs l’organisation de quatre salons thématiques dédiés aux produits de la maroquinerie, de la dinanderie et ceux du zellige et de la poterie. Deux nouveaux salons dédiés notamment au textile et à l’artisanat issu de produits végétaux verront le jour en 2020.

    De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc