×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
De bonnes sources

Bonne nouvelle pour les diplômés en médecine de l’étranger

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5645 Le 02/12/2019 | Partager

Jusque là, les diplômés en médecine, médecine dentaire et pharmacie de l’étranger, souhaitant rentrer s’installer au Maroc étaient soumis à un long processus d’équivalence de diplôme. Les diplômés en médecine devaient passer un stage de deux ans dans des CHU et hôpitaux périphériques, suivi d’une évaluation avant de pouvoir décrocher l’équivalence. Ceux diplômés en dentaire devaient effectuer un stage de 6 mois avec l’une des deux facs de médecine dentaire que compte le Maroc (Casablanca et Rabat). Faute de capacité d’accueil, ils devaient patienter parfois jusqu’à un an avant de trouver une opportunité. Les diplômés en pharmacie aussi devaient se soumettre à 6 mois de stage dans des officines. Grâce à un décret adopté en conseil de gouvernement jeudi dernier, ils pourront obtenir l’équivalence en passant un examen des acquis et des compétences, au même titre que les étudiants des facultés nationales.

A.Na

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc