×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    PSA étoffe son dispositif R&D

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5642 Le 27/11/2019 | Partager
    Un centre d’essais physiques, électriques/électroniques, mécatroniques, acoustiques…
    Le Cetiev monte en gamme
    psa-rd-042.jpg

    Le groupe PSA monte en cadence de production. Il draine à ses côtés d’autres investisseurs soit pour compléter son écosystème soit des concurrents qui veulent dupliquer le même schéma

    Le groupe PSA muscle ses activités de R&D au Maroc. Le constructeur automobile a procédé, lundi 25 novembre, à Casablanca, à la signature d’une convention de partenariat avec le Centre technique des industries des équipements pour véhicules (CETIEV). La convention a été signée par Samir Cherfan, vice-président exécutif de la région Afrique et Moyen-Orient au sein du groupe PSA, et Ali Moamah, président du Cetiev.

    L’événement s’est déroulé en présence de Jacques Lestideau, DG du MTC Morocco Technical Center PSA, et David Toledano, président du Rectim, ainsi que le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie verte et numérique. Le constat aujourd’hui est que l’ensemble des investisseurs marocains et étrangers ont pris ces activités en main, les réalisent, constatent les résultats et la compétitivité qu’ils ont au Maroc.

    «Il fallait s’acharner pour que la pompe démarre, désormais elle s’autoalimente», se félicite le ministre de tutelle. L’enjeu réside dans la montée en gamme du Cetiev, qui entre pas à pas dans les essais, les tests et l’innovation. En effet, les constructeurs et équipementiers ont besoin de cet accompagnement technique et technologique auquel ils n’avaient pas accès jusque-là. «Aujourd’hui, nous rentrons dans ce domaine», fait valoir Mly Hafid Elalamy.

    La valeur ajoutée est importante dans la mesure où un tel centre est fondamental dans la chaîne de production parce que chaque pièce et chaque véhicule produit a besoin d’être testé. Le projet permettra de mettre en place des plateformes et des installations techniques afin de réaliser, pour la première fois au Maroc, des essais physiques liés aux activités de développement automobile, à savoir des essais électriques/électroniques, mécatroniques, acoustiques et vibratoires ainsi que l’analyse des véhicules.

    Des ateliers et laboratoires de plus de 3.700 m2, situés au sein du complexe des Centres techniques et industriels (CTI), à environ 600 m du Morocco Technical Center PSA (MTC), seront aménagés pour accueillir cette plateforme de R&D. La date de lancement des opérations de ce centre est fixée pour mai 2020.

    Le projet mobilisera 60 ingénieurs et techniciens supérieurs tout en consacrant un volet important à la formation des formateurs au profit des commerciaux et des services après-vente (SAV) relevant des représentations du groupe PSA dans la région Afrique et Moyen-Orient.

    «Il impactera notre écosystème R&D, qui comptera 1.100 nouvelles recrues à l’horizon 2021 ainsi que 3.600 ingénieurs et techniciens chez les partenaires du groupe», annonce Samir Cherfan, vice-président exécutif de la région Afrique et Moyen-Orient au sein du groupe PSA.

    Les enjeux pour le Cetiev résident dans la  montée en compétences. Côté centres techniques, les opérateurs pourront renforcer leur rôle d’acteur de l’innovation au sein des écosystèmes automobiles. Ce qui contribuera substantiellement au développement de la R&D automobile au Maroc et au progrès technique et technologique du secteur.

    Les producteurs de pièces automobiles ont besoin d’être certifiés par le constructeur qui les achète. Par cette convention avec le Cetiev, le constructeur français pourra tester l’ensemble de la production qui intègre ses process. Ce qui garantit de nouvelles opportunités aux équipementiers automobiles.

    Indicateurs-clés du projet

    • Le centre de R&D sera situé au sein du complexe des centres techniques et industriels (CTI), à environ 600 mètres du Morocco Technical Center PSA (MTC)
    • Mai 2020: Lancement des opérations
    • 3.700 m2 d’ateliers, laboratoires, espaces aménagés et équipés
    • 60 ingénieurs et techniciens supérieurs recrutés

    M.Ko.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc