×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tanger: Un nouveau départ pour le Rif

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5622 Le 25/10/2019 | Partager
    Il s’appelle désormais Marina Bay Grand Socco
    Fleuron de la chaîne Atlas Hospitality, il a eu des hôtes illustres comme Winston Churchill et Mick Jagger
    rif_qui_devient_le_marina_bay_022.jpg

    Nouveau visage pour le Rif qui devient le Marina Bay, l’un des hôtels les plus charismatiques de la corniche de Tanger (Ph. Adam)

    Changement pour le Marina Bay de Tanger. Celui qui s’appelait le Rif, avait ouvert après une période de rénovation en juin dernier, après sa reprise par la chaîne Atlas Hospitality. Il constitue avec le Minzah et la Villa de France l’un des hôtels les plus anciens et huppés de la métropole.

    «D’hôtel de séjour, le Marina Bay est devenu un véritable hôtel d’affaires», indique Samir Kharroubi, son directeur qui ajoute que l’établissement offrira désormais des services sur mesure en éliminant progressivement les services à la chaîne.

    L’hôtel a également procédé à la rénovation de la totalité des chambres (121) et suites (11) dont il dispose avec une décoration par thème pour chaque étage. Il innove aussi en proposant deux étages thématiques baptisés «legend room» dotés d’un service exceptionnel. Elles occupent le 5e et 6e étage avec une vue imprenable sur la baie et la Marina de Tanger. L’une des principales nouveautés est la salle de réunions, l’un des points faibles de l’ancien Rif qui a été entièrement rénovée avec un équipement modernisé pour en faire le point de référence en la matière.

    L’hôtel a aussi conservé ses références. C’est le cas de ses plafonds en bois sculpté et qui font sa notoriété dans le monde de l’hôtellerie. Il a aussi conservé la forme originelle de sa piscine. Rénové pour répondre aux attentes des clients d’affaires, il se permet de rester adapté aux clients de séjour.

    Sa localisation géographique lui permet en effet de satisfaire pleinement les deux avec une proximité immédiate du centre-ville et du port de Tanger, à moins de 5 minutes de la gare ferroviaire et à juste quelques pas de la corniche de Tanger, centre touristique de la ville. L’établissement a été fondé par Victor Hess dans les années 1930.

    Hess était un collectionneur suisse féru d’art et de peinture, qui fit du Rif un des premiers hôtels de prestige construits à Tanger. Sa signature est toujours présente dans l’architecture caractéristique de la bâtisse et typique des années 30, il reste un des rares hôtels à offrir la vue mer et la vue médina. L’hôtel fut d’abord décoré et rénové dans un style oriental dans les années 70 avec l’adjonction d’une petite aile supplémentaire augmentant sa capacité.

    Parmi les personnalités qui y ont séjourné figurent Winston Churchill, Paul Bowles, Ingrid Bergman, Mick Jagger ou le mannequin Twiggy qui y ont passé quelques nuits. La liste ne s’arrête pas là, Aristote Onassis, Roger Hanin ou encore Sir Roger Moore ont eux aussi séjourné dans cet établissement de légende.

    De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc