×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

La grève des routiers fait encore pschitt!

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5613 Le 14/10/2019 | Partager

Pas de gasoil professionnel, ni de révision des conditions d’accès à la profession et encore moins de règlement de la question de la surcharge… Les routiers, qui menaçaient de déclencher une grève les 14 et 15 octobre, ont été littéralement ridiculisés par Abdelkader Amara, ministre du Transport, qui les recevait samedi 12 octobre. Non seulement ils sont sortis bredouilles de la réunion, mais ils ont décidé de renoncer à la grève. Certains routiers ont un casier judiciaire professionnel bien garni (vente illicite de gasoil, diverses infractions au code de la route, fraude sociale…), qui a plané sur la rencontre. Les routiers ont, par ailleurs, grillé leurs cartes avec la CGEM, en préférant la voie de l’escalade qui s’est avérée infructueuse.

H.E.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc