×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Rallye du Maroc: Fès accueille l’étape finale aujourd’hui

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5610 Le 09/10/2019 | Partager
    Retombées économiques et promotion… que du bonheur pour le Royaume
    Plus de 1.000 pilotes de 39 pays y ont participé du 5 au 9 octobre
    david_castera_010.jpg

    Pour David Castera, président du Rallye du Maroc, «Fès est le point névralgique de ce rallye, avec un départ et une arrivée, et tout ce que l’événement apporte en termes de nuitées touristiques, économie locale et promotion» (Ph. YSA)

    La 20e édition du Rallye du Maroc prend fin ce mercredi. La 5e et dernière étape de cette compétition internationale s’étend sur 494 km, dont 210 km de spéciale. Elle relie  Erfoud à Fès. Cinq jours durant, l’événement sportif a été très suivi. Grâce à la participation du double champion du monde de F1, Fernando Alonso, du Qatari Nasser al-Attiyah, vainqueur à cinq reprises du Rallye du Maroc, et d’autres pilotes de renom, ce rallye est une belle promotion pour le Royaume. Décryptage.

    ■ Nasser al-Attiyah, Fernando Alonso, Carlos Sainz… guest stars
    Au terme d’un périple de 5 jours (du 5 au 9 octobre), des pilotes de renom, à l’instar de Nasser al-Attiyah, Fernando Alonso, Carlos Sainz et bien d’autres, ont découvert les multiples facettes du Maroc et ses parcours exceptionnels. «Ce plateau de pilotes d’exception permet d’exposer au mieux le Rallye du Maroc, puisqu’ils attirent la foule mais aussi des journalistes de plusieurs pays», indique David Castera, président du rallye. Placé sous le haut patronage de SM le Roi, ce rallye-raid s’est déroulé en boucle et en cinq étapes entre Fès et Erfoud à travers les dunes désertiques, les sentiers caillouteux et les cours d’oueds sur un long parcours totalisant 2.506 km, dont 1.636 km de spéciale.

    ■ Fès, le point névralgique de la compétition
    «Cette édition a été marquée par plusieurs nouveautés sportives au grand plaisir des 1.000 participants (de 39 pays) qui ont fait le départ de Fès, samedi dernier, en direction du sud du Maroc, passant par les montagnes de l’Atlas», souligne le responsable de la compétition. Et de poursuivre: «Fès est le point névralgique de ce rallye, avec un départ et une arrivée», et tout ce que l’événement apporte en termes de nuitées touristiques, économie locale et promotion. Pour ce dernier volet, les reportages sportifs, réalisés quotidiennement tout au long du raid, ont mis en avant les paysages du Maroc. «En plus, un documentaire de 26 minutes sera diffusé sur Tv5 monde. L’on verra beaucoup du Maroc et c’est un peu le retour que l’on peut donner à ce pays qui nous accueille et que nous aimons», exprime Castera.

    ■ Erfoud, Merzouga, Errachidia… les étapes clés
    Pour ce qui est du parcours, les étapes «2» (Erfoud-Erfoud: 540 km, dont 370 km de spéciale) et «4» (Erfoud-Erfoud, 456 km, dont 412 km de spéciale) étaient décisives. Ainsi, les pilotes ont arboré les dunes de sable et franchi des passages difficiles entre Erfoud, Errachidia et Merzouga. Pour ce qui est de l’étape 3, se disputant sur une distance de 533 km dont 440 km de spéciale, elle a été marquée par plusieurs accidents. Ce qui a permis aux compétiteurs de sortir le grand jeu, mais pas tous. En ce sens, si l’Espagnol Carlos Sainz a remporté cette étape devant le leader au général Nasser al-Attiyah (Toyota) et son coéquipier Stéphane Peterhansel, Fernando Alonso (Toyota) a échoué. En fait, le pilote vedette de ce rallye a été contraint à l’abandon  après avoir endommagé sa Toyota dans un trou.

    ■ Budget, partenaires, animation…
    Par ailleurs, le budget de cette manifestation s’élève à près de 3 millions d’euros. «Nous essayons de dépenser le maximum de cette enveloppe au Maroc en travaillant avec des Marocains. Certes, une telle compétition nécessite des compétences qu’on ramène encore d’Europe, mais celles-ci le sont de moins en moins puisque les équipes marocaines ont démontré leur efficacité», souligne Castera. «Dans une logique win-win, tout le monde doit profiter du passage de cet événement. C’est notre philosophie du travail qu’on développera davantage avec nos nouveaux partenaires marocains (Maroc Telecom, Afriquia et OCP)», renchérit-il. Sa volonté «est que ce rallye s’intègre au Maroc». Afin de tisser des liens sociaux avec la population, les organisateurs de l’événement ont programmé des concerts de chants. Celui prévu ce mercredi invitera DJ Cut Killer, Mouslim, l’Artiste, Saïda Charaf, Akhi et Aminux, entre autres, sur la scène de Bab Makina. Un spectacle à ne pas rater…

    Une «Rallye Maroc Academy» aussi

    «Inciter les jeunes générations à se former en sport mécanique (auto et moto)» est l’ambition des responsables du Rallye du Maroc. Pour y parvenir, une «Rallye Maroc Academy» verra le jour incessamment. Outre la formation, cette institution servira de plateforme de sélection pour les meilleurs pilotes. Elle les préparera pour le Rallye du Maroc 2020. Notons que «cette académie sera édifiée dans le sud du pays vers Erfoud, Zagoura ou Ouarzazate… L’essentiel est qu’elle soit au cœur des zones de sable et dunes», confie Castera qui promet de «faire vivre le Rallye du Maroc tout au long de l’année à travers la formation, les stages, l’animation, et autres». Ce qui donnera un impact économique supplémentaire et un contact permanent avec la destination Maroc. «Pour Fès, et après deux éditions réussies (2018 et 2019), organisées en partenariat avec le CRT, le rallye, qui se veut nomade, se doit d’aller dans d’autres zones… Mais rassurez-vous, la rotation sera assez rapide et Fès restera dans nos cœurs», conclut le président du rallye.

    Y.S.A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc