×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Restauration collective: Newrest parie sur l’innovation et le digital

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5597 Le 20/09/2019 | Partager
    Les chantiers du nouveau patron
    La certification ISO 14001 d’ici juin 2020
    newrest097.jpg

    Les appétits de croissance de Newrest au Maroc concernent notamment les segments rail, inflight (aérien) et retail (restauration commerciale) en zone aéroportuaire

    Innovation et digital sont au coeur des stratégies de Newrest Maroc. Le spé­cialiste de la restauration collective vient d’élargir son portefeuille qui compte déjà plus de 200 clients (ou sites selon le jargon du métier). Il assure depuis quelques mois la restauration à bord du TGV Al Boraq.

    «Nous proposons aujourd’hui à notre clien­tèle de nouveaux modes de distribution», assure Frank Carpentier, aux commandes de la filiale marocaine depuis 6 mois. En effet, au lieu du traditionnel «self linéaire», Newrest dessert aussi ses clients via des kiosques, des corners spécialisés et du sur-mesure.

    Et grâce à une application dédiée, il est désormais possible de payer ses repas via son smartphone. Il est même possible d’effectuer des pré-commandes, de ré­cupérer son repas à empor­ter… Ce sont là quelques nouveautés que le leader de la restauration collec­tive propose à sa clientèle dans 4 principaux métiers: restauration collective, catering aérien, santé et rail.

    Chaque secteur exige des standards bien spéci­fiques. C’est le cas à titre d’exemple du scolaire qui exige l’intervention de nutritionnistes. La restau­ration des clinques et CHU nécessite également des régimes adaptés aux différentes pathologies. En effet, les normes de sécurité doivent être extrêmement rigoureuses. «Nous sommes en plein processus de certification ISO 14001 qui devrait aboutir en juin 2020», annonce Carpentier.

    L’entreprise, dont le chiffre d’affaires a franchi le milliard de DH en 2017, réalise un taux de croissance de 7% chaque année. «Nous nous concentrons sur l’amélioration constante de nos processus: achats, services de qualité, formation et hygiène», poursuit le management.

    L’entreprise vient d’assurer la restaura­tion des athlètes lors des récents jeux pana­fricains à Rabat. «C’était un véritable défi, nous avons dû commencer l’organisation 2 mois avant l’évènement qui s’est tenu juste après Aïd Al Adha», assure le DG de Newrest. Il aura fallu en effet héberger et restaurer quelque 3.800 athlètes, sachant que les 3.000 salariés de l’entreprise servent chaque jour 277.000 repas.

    Depuis 1985, Newrest Maroc Services, une filiale du groupe Newrest, est un trai­teur spécialisé dans l’industrie alimentaire, approvisionnant divers marchés, notam­ment la restauration industrielle (commerce et industries, soins de santé et éducation), la vente au détail, les services en vol et les prestations de soutien.

    L’acquisition d’Atasa a permis à Newrest de croître au Maroc et d’étendre son secteur d’activité à la restau­ration en vol, le coeur de métier du groupe Newrest. Atasa dessert les principales com­pagnies aériennes internationales d’Europe et du Moyen-Orient.

    A.E.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc