×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5575 Le 16/08/2019 | Partager
    PortNet héberge la plateforme
    Le guichet unique étend son périmètre
    delai_moyen_075.jpg

    La plateforme permettra aux importateurs d’éviter les blocages en douane, avec tout ce que cela implique en termes de délai de séjour ou paiement de pénalité de magasinage. En juillet, le délai moyen de séjour des conteneurs dans les ports marocains s’est établi à 7,3 jours, contre une moyenne de 8,5 jours en 2018

    Les importateurs d’équipements télécoms peuvent pousser un ouf de soulagement. Depuis début août, ils peuvent adresser, de façon dématérialisée, leurs demandes d’agrément via la plateforme PortNet (www.portnet.ma).

    «Le nouveau service permettra de vérifier si un équipement est déjà agréé ou s’il est dispensé de l’agrément par les services de l’ANRT. Il permet aussi d’établir, d’envoyer et de suivre l’état d’avancement des demandes (nouvel agrément, autorisation d’importation, dispense d’agrément)», explique-t-on auprès de l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). Les importateurs se bousculent déjà sur le portail.

    Depuis que le service est effectif, plusieurs agréments ont déjà été accordés, précise-t-on auprès de PortNet. L’ouverture du service à d’autres acteurs est en cours d’examen et devrait être possible à partir d’octobre prochain. La procédure concerne également les demandes relatives aux équipements dispensés de l’agrément de l’ANRT. Elle est disponible 24h/24 et 7j/7.

    Le régulateur garde la main sur la délivrance des agréments. La nouveauté réside aussi dans le fait que le processus se fait de façon dématérialisée: suivi en temps réel du statut de la demande, récupération de l’agrément de façon électronique… S’y ajoute le fait que les importateurs n’auront plus besoin d’aller jusqu’à Rabat pour accomplir les formalités.

    D’où un allègement significatif des démarches pour les opérateurs économiques basés à Tanger, Laâyoune ou encore Oujda. «L’objectif est de fluidifier les procédures d’import/export, de pousser l’anticipation jusqu’au bout, ne pas faire la demande d’agrément à la dernière minute», fait valoir Jalal Benhayoun, DG de PortNet.

    Etant dans sa phase transitoire, l’ANRT laisse encore la possibilité aux opérateurs économiques non avisés de réaliser physiquement leurs demandes d’agrément. Jusqu’à quand? Aucune échéance n’est indiquée pour l’heure.

    Les échanges d’informations entre les administrations concernées se feront de façon dématérialisée via la plateforme PortNet. La plateforme, qui est le fruit d’un partenariat entre l’Agence de développement du digital (ADD), l’ANP, le régulateur télécom ainsi que PortNet, rejoint la vision de chaque partie: PortNet dont le cahier des charges est d’intégrer de bout en bout la chaîne logistique de façon dématérialisée.

    Pour l’ANRT, la démarche colle avec sa stratégie de digitalisation des procédures. Impliquée dans la phase de développement, l’Agence de développement du digital (ADD, www.add.gov.ma) a accompagné ce processus conformément à la stratégie adoptée par son conseil d’administration.

    M.Ko.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc