×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Exploration pétrolière: Jeu de chaises musicales sur le permis Anoual

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5574 Le 15/08/2019 | Partager
    Deux arrêtés ministériels approuvent les cessions
    Sound Energy actionnaire majoritaire avec 47,5% des parts
    expolration_petroliere_074.jpg

    Sound Energy demeure l’actionnaire majoritaire du permis Anoual à l’issue des cessions de parts de février dernier. Toutefois, son partenaire Schlumberger affiche son intérêt pour les permis de l’est du Maroc avec 27,5% des parts dans son portefeuille

    Le gouvernement approuve la nouvelle configuration des parts d’intérêts dans les permis de recherche d’hydrocarbures «Anoual I à V». Situé à l’est du Maroc, le périmètre d’exploration dénommé «Anoual» couvre une zone de 8,873 km2 de superficie.

    Dans les arrêtés n°1702-19 et n°1703-19 du 1er avril 2019, le ministère de l’Energie, des Mines et du Développement durable a autorisé deux transactions impliquant la compagnie Sound Energy Morocco East Limited. La première décision a autorisé la cession de 27,5% des parts d’intérêts détenues par la filiale marocaine du britannique Sound Energy au profit de la société Schlumberger Silk Route Services Limited (SLB).

    L’opération, qui marque l’introduction de SLB sur les permis de l’est du Maroc et son intérêt pour ce bassin, a réuni autour du portefeuille l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym) avec 25% de parts, Sound Energy Morocco East Limited (27,5%), Sound Energy Meridja Limited (20%) et SLB (27,5%).

    Selon le Bulletin officiel, «Schlumberger a pris a son compte tous les engagements souscrits par la compagnie britannique et bénéficiera de tous les droits et privilèges accordés à cette dernière et ce, au titre de la loi relative à la recherche et à l’exploitation des gisements d’hydrocarbures susvisée et de l’accord pétrolier». Pour rappel, Schlumberger a géré l’intégralité du programme sismique 2D de Sound Energy.

    Par ailleurs, son introduction directe sur les licences de l’est du Maroc fait partie d’un processus concerté et arrêté entre les deux partenaires stratégiques. Les deux compagnies continuent d'approfondir leur connaissance du bassin de l'est du Maroc.

    En août 2018, elles ont achevé un programme sismique de 27,2 millions de dollars US (environ 259,7 millions de DH), entièrement financé par Schlumberger. En 2018, Sound Energy a réalisé plus de 2,850 kilomètres linéaires de programme sismique.

    S’en est suivie la cession de la totalité des 20% d’intérêts détenue par Sound Energy Meridja Limited au profit de Sound Energy Morocco. Cette nouvelle opération, approuvée par l’arrêté n°1703-19, reconfigure le tour de table: Sound Energy Morocco East Limited (47,5%), Onhym (25%) et Schlumberger Silk Route Services Limited (27,5%).

    Dans leur lettre aux investisseurs datée du 21 mars 2019, les dirigeants de Sound Energy exprimaient leur optimisme dans le potentiel des périmètres de Tendrara et Anoual. Il s’agit de zones importantes en hydrocarbures. En 2018, la firme britannique a renforcé sa position en matière de licences en obtenant une nouvelle autorisation de huit ans combinant Tendrara et Matarka.

    En outre, en mai dernier elle a annoncé que sa découverte de gaz à Tendrara (TE-10) était «décevante». Bien que le gaz d'hydrocarbures ait atteint la surface, la découverte n'a pas atteint les débits commerciaux à la suite du test de puits stimulé entrepris avec son partenaire Schlumberger.

    Conséquence: la société a lancé un programme de réduction de ses coûts opérationnels, y compris la réduction des frais d'exploitation et de personnel. Le management s’est dit toutefois confiant quant au potentiel de la zone d’exploitation qui couvre une superficie de 24.000 m2.

    Sound Energy compte trois actifs situés dans l’est du Maroc (Tendrara, Anoual et Sidi Mokhtar, près d'Essaouira).

    M.Ko.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc