×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Corniche de Casablanca: Tout ça … pour ça!

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5570 Le 06/08/2019 | Partager
    Le chantier de réhabilitation laisse un goût d’inachevé
    Défauts de finition, manque d’entretien, d’hygiène …
    Un budget de 300 millions de DH consacré à cette opération
    corniche-de-casablanca-070.jpg

    Maquette du projet avant sa réalisation (Source: Casa-Aménagement)

    Deux ans de travaux et 300 millions de DH pour en arriver là? Le projet de réaménagement de la corniche de Casablanca devait contribuer à l’attractivité du littoral. Mais le résultat est plutôt décevant, au vu des budgets engagés. Entièrement réaménagée, de la mosquée Hassan II jusqu’au Morocco Mall, la corniche laisse toutefois un goût d’inachevé.

    Les travaux, officiellement terminés cet été, donnent l’impression d’être bâclés. Visiblement, le sens du détail et de la finition ne fait pas partie des priorités des promoteurs de ce chantier. Un tour sur place permet de constater de nombreuses imperfections. A commencer par le promenoir situé à quelques encablures de la mosquée Hassan II. Des effluves nauséabonds gâchent le plaisir des promeneurs. Leur provenance reste inconnue.

    route-casa-070.jpg

    S’agit-il d’une canalisation d’eaux usées qui se déverse dans l’eau de mer? Pourtant, le littoral est censé être entièrement dépollué depuis la mise en service du système de traitement des eaux usées (SAP Est) il y a 4 ans. D’où viennent ces rejets qui polluent la plage et dans lesquels des centaines de jeunes se baignent chaque jour?

    Outre les odeurs désagréables, plusieurs imperfections altèrent le plaisir de la promenade. Un parcours semé d’embûches, c’est le cas de le dire. En effet, des trous jonchent la promenade sans savoir quelle est leur finalité: sont-ils destinés à accueillir des arbres ou a-t-on tout simplement oublié de les refermer?

    La verdure n’est pas assez présente. Des abris blancs conçus sous forme de vague devaient en principe accueillir des lierres. Mais pour l’heure, ils restent dégarnis et certains ont l’air d’avoir perdu quelques barres en fer avant même leur entrée en service. Toilettes, cafétéria … sont pour l’heure hors service. Qu’attendent-ils au juste pour ouvrir leurs portes au grand public? Les estivants pris d’un besoin pressant n’ont qu’à aller voir ailleurs…

    corniche_casa_070.jpg

    Même constat de l’autre côté du littoral (non loin de Sidi Abderrahmane et Morocco Mall). Propreté douteuse, vendeurs ambulants qui squattent les lieux, défaut d’entretien, rejets de chantiers restés sur place… Les plaisirs de la baignade sont aussi altérés par les odeurs ambiantes, les toilettes non opérationnelles, les douches qui ne fonctionnent pas … Même les palmiers ont l’air de dépérir! De surcroît, les affiches publicitaires, arborées pratiquement sur chaque arbre, contribuent à gâcher le paysage. 

    La promenade de la mosquée Hassan II, qui s’étend sur 1,5 km et environ 13 hectares est censée être une plateforme d’échange et un lieu de rencontre pour tous les Casablancais. Elle comporte un baladoir large, dégagé en bordure d’océan jusqu’à la pointe d’El Hank avec des espaces ombragés et une palette végétale nécessitant un entretien réduit, sans oublier les aires de jeux, parcours pour joggeurs, promeneurs, cycles, espaces de repos, des points de rencontre, kiosques et sanitaires publics…

    Aziza EL AFFAS

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc