×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Attijariwafa bank lance Dar Al Moukawil à Al Hoceïma

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5551 Le 08/07/2019 | Partager
    Il s’agit du 8e centre du pays et le deuxième de la région
    Apporter une réponse au chômage endémique dont souffre cette partie du Rif
    20.000 TPE formées en 2 ans grâce au concept
    awb_dar_al_moukawil.jpg

    Le lancement de Dar Al Moukawil à Al Hoceïma permettra de doter la région d’un outil de développement pour les petits entrepreneurs en mal de conseil et de suivi. Ici, on reconnaît Abdellatif Jouahri, wali de BAM, Farid Chourak, gouverneur d'Al Hoceïma, et Mohamed el-Kettani, PDG d'AWB

    Un parrain de choix pour Dar Al Moukawil à Al Hoceïma avec Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib. Ce dernier était aux côtés de Mohamed El Kettani, président directeur général du groupe Attijariwafa bank, lors de l’inauguration, mercredi dernier à Al Hoceïma, de cette nouvelle structure du groupe. Une telle présence tient à l’importance du projet mais aussi à celle de la région, qui connaît des taux de chômage importants. 

    Avec le centre d’Al Hoceïma, il s’agit de la seconde unité à être lancée dans la région, après Tanger, et la 8e au niveau du pays. A terme, l’objectif est d’être présent dans toutes les grandes et moyennes urbanisations du pays, note El Kettani. Pour ce dernier, la lutte contre le chômage est une priorité et Dar Al Moukawil se pose en outil de choix pour y faire face, surtout que la cible visée est la très petite entreprise. Cette dernière souffre de nombreux handicaps, selon le PDG d’Attijariwafa bank, mais le premier est celui du manque de conseil et de suivi, loin devant le financement. Et c’est justement le rôle de Dar Al Moukawil que d’assurer le suivi de ces entreprises et leur «coaching» en vue de les aider à assurer leur développement. 
    A ce sujet, le concept a déjà montré ses capacités. Dar Al Moukawil a assuré depuis son lancement en 2016 la formation de 20.000 très petites entreprises, le conseil de 7.500 autres. Durant ce laps de temps, «400 séminaires ont été organisés dans ses locaux et 250 entreprises créées dans ses installations grâce au concept Hub Entreprise, récemment mis en place», indique Issam Maghnouj, responsable TPE au sein du groupe Attijariwafa bank. 

    Dar Al Moukawil en chiffres

    Plus de 1.700 formations organisées au profit de 20.000 TPE gratuitement 

    • 7.500 entretiens de conseil et d’accompagnement réalisés au bénéfice de clients et non clients pour les aider dans la gestion de leurs activités au quotidien 
    • 9 journées marchés et 25 sessions de B2B organisées 
    • 250 entreprises créées à travers le programme «hub de l’entrepreneuriat» en quelques mois 
    • 400 séminaires externes de sensibilisation animés au profit de petites entreprises et porteurs de projets
    • 120 partenariats avec les acteurs locaux mis en place pour renforcer le tissu entrepreneurial 
    • 3.000 auto-entrepreneurs inscrits au statut de l’auto-entrepreneur pour contribuer à la formalisation des TPE
    • 670.000 connexions à la plateforme web daralmoukawil.com où les cours en ligne et les vidéos didactiques proposées ont été visionnés près de 650.000 fois. 

    L’un des avantages de Dar Al Moukawil est le fait que ses services ne profitent pas qu’aux clients d’Attijari, mais à tout entrepreneur, quelle que soit sa banque. Elle assure information, conseil, formation et mise en relation.  
    D’autres centres seront prochainement lancés, assure Maghnouj dont deux prévus à Casablanca. Ils viendront compléter la liste des centres ouverts à Aït Melloul, Tanger, El Jadida, Marrakech, Fès, Rabat et Meknès et tout récemment Al Hoceïma. 
    A noter qu’une déclinaison web de Dar Al Moukawil, (daralmoukawil.com) connaît le même engouement avec 670.000 connexions depuis son lancement et des vidéos didactiques visionnées plus de 650.000 fois, un outil à la portée de n’importe quel entrepreneur connecté.

    Lutter contre l’exclusion financière, un défi

    En marge de l’inauguration du centre Dar Al Moukawil à Al Hoceïma, plusieurs conventions ont été nouées pour concrétiser la volonté d’Attijariwafa bank et de ses partenaires de soutenir efficacement les TPE en général et les acteurs de la région en particulier. Ainsi, une première convention a été signée avec la Fondation marocaine pour la culture financière que préside Abdellatif Jouahri, le wali de Bank Al-Maghrib. Son objectif est de renforcer les dispositifs de la banque dans le cadre de l’inclusion financière. La fondation, lancée en 2012, œuvre pour le développement de la culture financière avec un premier plan quinquennal démarré en 2014. Elle travaille actuellement, selon Jouahri, sur la mise en place d’un deuxième plan devant s’étaler sur la période 2019-2024 qui ciblera essentiellement l’inclusion financière. Les populations visées sont les habitants des régions reculées, les femmes et les jeunes. 

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc