×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Echanges extérieurs: Le mano à mano entre la Chine et les Etats-Unis

    Par Franck FAGNON | Edition N°:5551 Le 08/07/2019 | Partager
    85 milliards de DH d’importations au total en hausse de 52% en quatre ans
    Mais le tiers du déficit commercial en 2018
    top5_partenaires_du_maroc.jpg

     Les transactions avec ces cinq pays représentent plus de 50% des échanges extérieurs. Le déficit avec les deux premiers partenaires reste relativement maîtrisé, en revanche le solde commercial avec la Chine et les Etats-Unis atteint 69,5 milliards de DH, soit  34% du total Source: Office des changes

    Pour l’instant, l’Espagne n’a pas à s’inquiéter de son rang de 1er fournisseur du Maroc. Les importations en provenance de ce pays ont totalisé 76 milliards de DH en 2018. Sur les quatre dernières années, elles ont augmenté de 41%. Mais les plus fortes progressions viennent de la Chine et des Etats-Unis. Les expéditions des deux premières économies du monde vers le Maroc pèsent ensemble 85 milliards de DH. Les produits en provenance de la Chine se sont renforcés de manière spectaculaire ces dernières années. En quatre ans, les importations ont bondi de 62% pour atteindre 47 milliards de DH. Ces niveaux d’échanges placent le géant chinois à la troisième place parmi les fournisseurs du Maroc. Le bémol avec la Chine est que la relation commerciale est quasiment à sens unique. Excepté les phosphates et dérivés, pour les produits marocains, ce marché semble inaccessible puisque les exportations affichent un petit 2,5 milliards de DH. Elles n’ont augmenté que de 9% en quatre ans. A 44,5 milliards de DH, le déficit commercial avec ce pays est le plus lourd sur le bilatéral. 

    L’autre grand écart se situe au niveau du commerce avec les Etats-Unis. Le gap s’élève à 25 milliards de DH. Toutefois, les exportations vers ce pays sont sur une tendance haussière. C’est de bon augure sur un marché réputé difficile. Les exportations marocaines vers les Etats-Unis ont augmenté de 86% par rapport à fin 2014 à 13 milliards de DH.
    Le Maroc exporte vers plus de 180 pays, mais peu pèsent vraiment sur la balance commerciale. Les transactions avec l’Espagne, la France, la Chine, les Etats-Unis et l’Allemagne représentent plus de 50% de la balance des biens. Face aux deux premiers partenaires que sont l’Espagne et la France, les exportations marocaines se comportent plutôt bien. Le déficit commercial avec l’Espagne se limite à 11 milliards de DH. En revanche, le solde avec la France est excédentaire de 3 milliards de DH. Merci Renault.
     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc