×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Plages propres: Quand les entreprises s’impliquent-Reportage photos: F. ALNASSER

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5547 Le 02/07/2019 | Partager

    On se croirait dans une plage de la Costa del Sol! C’est l’impression que donne de prime abord la plage Aïn Diab Extension (plus connue sous l’appellation Madame Chouale) à Casablanca. Située non loin du Morocco Mall, la plage est toute parée pour cette saison estivale. Voilà un bel exemple de ce qu’une entreprise privée peut réaliser au profit de la communauté. Marsa Maroc aménage depuis plusieurs années cette plage au grand bonheur des estivants. Partenaire de l'opération «Plages Propres» depuis 9 ans, l’entreprise parraine la plage Madame Chouale (du nom d’une tenancière de bar éponyme qui n’existe plus sur ce site). L’entreprise déploie chaque année un plan d'action portant sur plusieurs volets. Accès aux plages, blocs sanitaires pour les estivants (notamment pour les personnes à mobilité réduite), locaux pour la protection civile, la police, sentiers en bois, poubelles… Outre la mise à niveau des infrastructures, l’entreprise a également pris en charge l’équipement de la plage en matériels de sauvetage et de sécurité… Sans oublier le volet sensibilisation à l'environnement et la mise en place d'un programme d'animation pour enfants (atelier de recyclage, aire de jeux, centre d’éducation au respect de l’environnement...). «Cette opération se fait en coordination avec la préfecture Anfa  et l’arrondissement Anfa et la commune. Nous assurons aussi le nettoyage et la propreté de la plage», explique une source auprès de Marsa Maroc. Son engagement a d’ailleurs été couronné par l'attribution à plusieurs reprises du label bleu à la plage Ain Diab Extension. D’autres initiatives similaires méritent d’être relevées. C’est le cas à titre d’exemple de la plage Dalia, à proximité de Tanger. Prise en charge depuis 2015 par la fondation TangerMed, cette plage est aujourd’hui métamorphosée. LafargeHolcim commence aussi à s’intéresser à la qualité de l’eau de baignade avec un projet nommé «Ecocéan». Cette opération a pour ambition de répondre aux défis de la fuite des déchets plastiques vers les océans, en améliorant les solutions de leur gestion sur terre au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. 

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc