×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Huawei en pole position sur la 5G au Maroc

    Par Abashi SHAMAMBA | Edition N°:5547 Le 02/07/2019 | Partager
    Les réseaux des trois opérateurs portent la griffe de la marque chinoise
    La société estime à 20% sa part de marché sur les smartphones
    huawei_zhao_5547.jpg
    Zhao Guohui, DG de Huawei Technologies Morocco: «Les smartphones déjà vendus, stockés et tous ceux disponibles sur le marché à travers le monde ne seront pas affectés par la décision de Google. Le consommateur pourra utiliser l’ensemble des services liés à Android» (Ph. Z.G.)

    Malgré la décision de Google de ne plus fournir Android au groupe et la baisse attendue de ses revenus, aucune inquiétude ne transparaît dans les équipes de la filiale marocaine de Huawei située au quartier d’affaires de Sidi Maârouf à Casablanca. Au Maroc, comme ailleurs dans le monde, Huawei tient le leadership des réseaux télécoms et garde une large avance sur la 5G. L’ANRT devrait lancer l’appel d’offres de la 5G d’ici 2021. Le directeur général de la filiale marocaine, Zhao Guohui explique la stratégie de Huawei sur le marché marocain. 

    - L’Economiste: Après la décision de Google de ne plus installer Android sur les téléphones Huawei, les consommateurs s’interrogent. Craignez-vous que votre business de smartphones ne s’effondre au Maroc?  
    - Zhao Guohui:
    Huawei a contribué de façon importante au développement et à la croissance d’Android à travers le monde. En tant que l’un des partenaires clés d’Android à l’échelle mondiale, nous avons travaillé étroitement avec sa plateforme open source pour développer un écosystème qui profite à la fois aux utilisateurs et à l’industrie.
    Comme nous nous y sommes engagés partout, Huawei continuera d’apporter les mises à jour de sécurité et d’assurer le service après-vente à tous les smartphones Huawei et Honor ainsi que les tablettes. Cela est aussi valable au Maroc. Les appareils déjà vendus, stockés et tous ceux disponibles sur le marché à travers le monde ne seront pas affectés. Le consommateur pourra  utiliser l’ensemble des services liés à Android tout à fait normalement.

    - Comment luttez-vous contre le puissant marché informel des smartphones?
    - Au Maroc, nous estimons que le marché informel représente moins de 2% des ventes de smartphones Huawei au Maroc. Pour continuer à limiter l'extension de ce marché et protéger les consommateurs, nous avons mis en place une politique de gestion interne qui nous permet de réduire les risques de contrebande. Par ailleurs, nous continuons à nous démarquer par une offre inclusive, qui comprend garantie, maintenance et conseil, en faveur des consommateurs, des détaillants et de l’ensemble de nos partenaires.
    - Avez-vous été informé de l’échéancier du déploiement de la 5G par l’ANRT?
    - La transition vers la 5G fait partie de nos projets structurels au Maroc. Nous aspirons à un déploiement efficace de la 5G et nous nous engageons donc à aider les opérateurs télécoms à migrer leur infrastructure réseau vers cette nouvelle technologie. Nous pensons que la mise en œuvre de cette nouvelle technologie peut favoriser la croissance économique, améliorer considérablement la qualité de vie des citoyens et aider le Maroc à consolider sa position de leader dans les télécommunications en Afrique.
    Cependant, il convient de noter que le déploiement de la 5G doit être porté par une vision stratégique nationale et ne pourrait se concrétiser sans l’appui du gouvernement et de certaines institutions compétentes. Nos équipes peuvent toutefois les accompagner partageant avec eux notre savoir-faire et notre expertise. A l’échelle mondiale, à fin mai 2019, Huawei a réussi à signer pas moins de 46 contrats commerciaux importants relatifs à la 5G. Ils ont été conclus tous avec de grands opérateurs mondiaux. Notre groupe a également livré plus de 100.000 stations émetteur-récepteur de base 5G dans le monde.

    - En quoi le marché marocain est-il important pour le groupe?
    - Le Maroc a toujours occupé une place importante pour notre entreprise. Avec les perspectives de croissance qu’offrent les marchés africains, le Maroc se positionne comme un véritable hub de l’Afrique du Nord et un levier de développement de l’activité du groupe dans le reste du continent. En fait, le Maroc s’oriente, dans ses stratégies de développement et de modernisation, vers l’utilisation massive des technologies de l’information et de la communication.  De ce fait, le pays offre des potentialités importantes dans ce domaine. De plus,  le marché marocain recèle un important gisement de croissance. Le Maroc bénéficie d’une stabilité politique, d’avancées économiques et sociales ainsi que de ressources humaines qualifiées qui lui permettent d’offrir un contexte très favorable aux investissements.


    Trois métiers déclinés

    Le groupe Huawei c’est 110 milliards de dollars de chiffre d’affaires (autant que le PIB marocain), 180.000 employés, 206 millions de smartphones vendus dans le monde en 2019. Au Maroc, il décline trois activités: la fourniture de réseaux de télécommunication aux opérateurs (il est présent chez Maroc Telecom, Inwi et Orange), les solutions Entreprise et les terminaux mobiles. 
    Depuis son implantation au Maroc en 2002, la filiale de Huawei «a réussi à construire un modèle de coopération solide et stable avec les trois opérateurs télécoms». Ce partenariat s'est consolidé d'année en année et s'étend désormais à la quasi-totalité de leurs activités. 
    Huawei est également très actif sur le segment des solutions Entreprises. Ces solutions cible des petites, moyennes ou grandes entreprises et également des institutions gouvernementales. Par exemple, Huawei a accompagné l’ONCF pour le déploiement de son  train à grande vitesse. 
    Le secteur des smartphones continue de croître rapidement, assure le directeur général de Huawei Techologies Morocco. En 2018, Huawei a vendu deux fois plus de smartphones au Maroc que l’année précédente, soit une croissance de 119%! Elle y détient plus de 20% de parts de marché des smartphones.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc