×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5534 Le 13/06/2019 | Partager
    Et investit la cité ocre du 2 au 6 juillet prochain
    Sauvegarder le patrimoine et perpétuer la tradition, la mission
    marrakech-le-festival-des-arts-populaires-034.jpg

    Le festival des arts populaires  de Marrakech, qui existe depuis 1960, est le seul événement à mettre en valeur le patrimoine folklorique des différentes régions en même temps et dans le même lieu (Ph. L'Economiste)

    Et de 50. Le festival des arts populaires de Marrakech (FNAP) va fêter sa 50e édition et ce du 2 au 6 juillet. Il inaugure cette année un demi-siècle de vie dans la fusion entre les danses et musiques de toutes les régions du Royaume et celles Universelles du Monde.

    De grandes nouveautés seront au programme puisque l’événement sera davantage ouvert à l'international avec la participation de troupes venues des quatre continents dans une perspective d'interaction, de métissage et de fusion, avec chaque année un pays invité d'honneur. Des spectacles venant de plusieurs horizons asiatiques et européens seront donnés chaque soir dans les espaces clés de la ville ocre, à l’image de l’identité culturelle de chaque pays.

    «Des initiations aux danses typiques, pour compléter l'expérience, rien de tel que de profiter  d’une authentique image  non sophistiquée de nos régions, qui offrira une alternative originale des arts traditionnels du terroir marocain», indique Mohamed Knidiri, président  de l’association du Grand Atlas, organisatrice de l’événement. Et tout comme chaque année, pas moins de 500 artistes de l’ensemble des territoires marocains y participent.

    Le Fnap est l’un des plus anciens festivals du Royaume et le seul au niveau national à mettre en valeur le patrimoine folklorique des différentes régions en même temps et dans le même lieu. Il a traversé des périodes de crise faute de moyens financiers, pour  organiser des éditions et perpétuer  les arts populaires et traditionnels qui risquent de tomber dans le gouffre de l’oubli, handicapant gravement le secteur dans son environnement aussi bien artistique qu’éducatif.

    marrakech_le_festival_des_arts_populaires_034.jpg

    Existant depuis 1960 et déclaré par l’Unesco comme chef-d’œuvre du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2005, le festival  transforme Marrakech en une grande scène où parade un répertoire diversifié traduisant une mosaïque singulière tout en rappelant la grande histoire de la vie musicale: Les percussions ascendantes de la Dakka El Marrakchia, la beauté corporelle de la danse de la Rokba de Zagora, le déchaînement crescendo des rythmes des tambours de la magistrale troupe d’Ahouach d’Ouarzazate donnent la réplique aux ballets de l’ensemble de Kelâat Mgouna, aux Rouaiss du Souss, aux mélodies hassanies, à la pureté de la danse de la Guedra des provinces du Sud et aux démonstrations idylliques et synchronisées au quart de tour, de Taskiouine… Et cette année, on promet des fusions avec des musiques du monde. 

    La fête investira  toute la ville. Des endroits les plus chargés de l'histoire (Palais Al Badiî) jusqu'aux places les plus populaires (Jamaâ-El Fna, El  Harti et Sidi Youssef Ben Ali), le festival de Marrakech perpétue des traditions de plus en plus marginalisées.

    De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc