×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Un plaidoyer pour l’entreprise citoyenne à Essaouira

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5530 Le 04/06/2019 | Partager
    Economy for Humanity, le manifeste proposé pour mener réflexions et actions
    Il sera présenté lors de la 2e édition des Etats généraux du 28 au 30 juin
    250 leaders issus de différents horizons y participent
    essaouira-030.jpg

    La ville portuaire représente un point de rendez-vous idéal pour poursuivre la réflexion collective concernant l’entrepreneuriat citoyen (Ph. L’Economiste)

    Essaouira sera de nouveau au centre des regards du 28 au 30 juin prochain et accueille les États généraux des entreprises citoyennes. De par son histoire, la ville portuaire représente un point de rendez-vous idéal pour poursuivre la réflexion collective concernant l’entrepreneuriat citoyen. Initiée et organisée par le think tank Thinkers & Doers, la rencontre réunira  250 leaders issus de différents horizons pour réfléchir aux moyens qui permettront d’accélérer l’action de ces entrepreneurs.

    Mais aussi des penseurs et acteurs qui exploreront les leviers permettant d’allier la croissance économique aux enjeux climatiques, d’égalité et de paix sociale. La 1re édition de 2018 a permis de donner une définition de l’entreprise citoyenne et de faire un état des lieux du mouvement international mené par ces entreprises d’un nouveau genre.

    La Déclaration d’Essaouira, qui a clôturé cette édition, a mis en lumière l’importance de renouveler le dialogue et la coopération entre les entreprises, la société civile et les institutions publiques. L’objectif de l’édition 2019 est de structurer, renforcer ce mouvement et l’inscrire dans la durée.

    Economy for Humanity est le manifeste proposé pour mener les réflexions et l’action collective pour répondre à certains enjeux prioritaires de notre époque: finance et impact, préservation de la biodiversité et sécurité alimentaire, promotion de la diversité, réduction des inégalités par l’éducation, développement des territoires, ou encore le rôle de la technologie pour renforcer le lien social.

    «L’enjeu aujourd’hui, pour tous ces acteurs engagés dans un nouvel ordre économique, plus éthique, plus social, c’est bien de réussir le passage à l’échelle supérieure», espère Amandine Lepoutre, présidente de Thinkers & Doers, aux commandes de l’organisation des États généraux à Essaouira.

    Il s’agit, en d’autres termes, d’élaborer des propositions d’actions concrètes  et faire émerger auprès des entreprises et des gouvernements des solutions qu’ils pourront intégrer pour répondre aux enjeux de demain. Durant trois jours, le travail de cette 2e édition des États généraux d’Essaouira s’organisera sous forme de conférences et d’ateliers, afin d’aboutir à un plaidoyer et un rapport de résolutions partagés sur la plateforme citoyenne de l’ONU.

    Des initiatives concrètes prendront forme, comme l’ouverture d’un Refugee Food Festival, le lancement d’un cercle de réflexion Equality for Growth Circle, d’un accélérateur dédié aux entrepreneurs sociaux, ainsi que les prises d’engagement de certains fonds et entreprises pour la prospérité.

    De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc