×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Textile: Du nouveau pour le fast fashion

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5514 Le 13/05/2019 | Partager
    Le groupe espagnol Santanderina, totalement intégré, renforce sa présence au Maroc
    Diprints, sa joint-venture avec le groupe Vita pour l'impression numérique
    Collectionning, cotraitance design, sourcing,... un accompagnement sur mesure
    textile-014.jpg

    Diprints, Vita Conf et Vita Couture Company forment une force de frappe textile permettant de rafler des marchés aux grands groupes internationaux (Ph. Adam)

    Santanderina, groupe textile espagnol, parie gros sur le Maroc qui représente son 3e marché à l'étranger. Pour cet industriel spécialisé dans la fabrication de tissu, le pays n’est pas seulement une zone de production, mais aussi un véritable débouché pour ses produits. Le groupe qui dispose d'un système intégré de production verticale, produit plus de 40 millions de mètres/an dont plus de 70% sont destinés à l’export.

    Parmi ses clients figure le groupe Inditex pour lequel il assure non seulement la confection, mais aussi le design et l’impression des tissus. Au Maroc, le groupe, dispose de deux unités en propre. Il est également associé dans le cadre d’une joint-venture dans l’unité d’impression numérique de tissus Diprints avec le marocain Vita Groupe, récemment inaugurée à Tanger et dont les produits sont exclusivement destinés à l’export.

    Diprints est spécialisée dans l’impression numérique. La société, dont l’investissement est estimé à 90 millions de DH, emploie actuellement en direct 110 personnes. L’utilisation des techniques les plus récentes de l’impression digitale sur tissu lui permet de reproduire tout type de graphisme ou photo avec un résultat de qualité optimale, répondant ainsi aux besoins des entreprises de l’écosystème de l’habillement partout au Maroc et à leurs attentes en termes de réactivité et de compétitivité, selon le management de l’entreprise.

    «Nous sommes installés depuis 15 ans au Maroc et nous croyons profondément à son secteur textile. Etant pleinement intégrés, de la matière première jusqu’au produit final, notre objectif est de développer une plus forte valeur ajoutée au Maroc et en faire une base avancée pour être plus forts au niveau international», affirme Juan Parés, président de Santanderina, qui affiche clairement son intention de poursuivre l'investissement.

    Dans son association avec le groupe Vita, il cherche à accompagner les grandes marques de prêt-à-porter dans l’élaboration de leurs collections de vêtements pour femmes et filles et à offrir des solutions sur mesure, que ce soit en produit fini ou en cotraitance. Il assure le design, le développement et la fabrication des différentes collections en maîtrisant le sourcing des tissus et accessoires, avec un savoir-faire et un professionnalisme reconnus par les plus grandes marques.

    Son intégration lui permet d’être plus réactif et de réduire de manière drastique les délais de mise sur le marché des produits finis, moins de quatre semaines.

    En effet, l’intégration complète du cycle de production permet au groupe de décrocher facilement des commandes autrefois réservées aux grands groupes espagnols ou turcs, à travers la maîtrise complète de la «supply chain».

    Une force de frappe intégrée

    En plus de Diprints, le groupe industriel Vita Couture-Diprints a inauguré, à la zone industrielle Tanger Free Zone, une unité textile baptisée «Vita Conf» spécialisée dans l’habillement. Sa réalisation est le fruit d’une convention signée avec l’Etat avec à la clé un investissement de 87,5 millions de DH et la création de 2.170 emplois directs et indirects. Le groupe est spécialisé dans la confection de prêt-à-porter féminin en fast fashion et dans l’impression digitale sur tissu.
    Installé sur une superficie de 23.000 m2, Vita Conf dispose de 20 chaînes de couture et de 3 unités complémentaires assurant l’intégration verticale de la production de l’amont jusqu’à l’export du produit fini. Le dispositif est complété par Vita Couture Company, une plateforme de design et développement, assurant en plus la commercialisation. 

    Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc