×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Casablanca vue d’en haut: De la poésie dans l’air

    Par Jihad RIZK | Edition N°:5511 Le 08/05/2019 | Partager
    Une visite culturelle à partir des hauteurs de la ville
    Une découverte insolite du patrimoine architectural de la métropole

    C’est une ballade très particulière qui a été organisée dimanche 5 mai à Casablanca. Une manière d’aborder la ville d’une façon extrêmement poétique, depuis les points de vue remarquables et en hauteur, qu’offrent des intérieurs privés ouverts pour l’occasion.

    «Casablanca vue d’en haut» est une initiative de notre collègue le journaliste et membre de l’association pour la sauvegarde du patrimoine architectural de Casablanca (Casamémoire),  Amine Boushaba, de l’artiste Hassan Darsi et de la critique d’art Florence Renault Darsi, tous deux fondateurs de l’Atelier la Source du lion.

    La ballade patrimoniale et artistique a proposé aux amoureux de la ville de prendre de la hauteur (à partir de quelques points les plus hauts de la ville) à partir de panoramas d’exception. Au programme, visites guidées, expositions, rencontres, … dans une ambiance conviviale pour une promenade dominicale toute en douceur. «L’idée est partie d’un défi, celui de prouver qu’on pouvait organiser des évènements culturels à zéro dirham» confie Amine Boushaba.

    «Etant tous les 3 de grands amoureux de la ville, nous avons imaginé ce circuit aérien, comme une ballade poétique, à offrir à ceux et celles qui partagent notre passion pour la ville», poursuit-il. Du 5eme, 11eme, 14eme, 15eme ou 17eme étage, les sites visités, choisis avec soin, avaient tous des vues exceptionnelles sur différentes parties de la métropole, longtemps considérée, de par le monde, comme un véritable laboratoire d’architecture du XXe  siècle. 

    Les visites étaient commentées par des guides médiateurs, des expositions, performances et projections étaient également organisées dans les différents sites visités.  Annoncé sur Facebook, l’évènement, gratuit, a été littéralement pris d’assaut, dépassant très largement, dès le premier jour, la capacité d’accueil. Seuls les premiers inscrits ont pu bénéficier du programme, ce qui a poussé les organisateurs à réfléchir aux prochaines éditions.

    Jihad RIZK

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc