×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Avocats: Le congrès de Fès promet d’être chaud

    Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5498 Le 18/04/2019 | Partager

    L’Association des barreaux du Maroc tient son congrès du 18 au 20 avril à Fès. La corporation a retenu le thème suivant: «Pour une législation qui garantit un accès éclairé à la Justice». Ce n’est pas anodin. Les 17 barreaux et le ministère de la Justice débattent de la révision de la loi régissant les avocats. Ce chantier relève de la réforme de la justice, à savoir la mise à niveau des professions juridiques et judiciaires. Après les notaires et les juges, place donc aux avocats. Le président de l’ABM, Omar Ouidra, est l’un des interlocuteurs attitrés de l’exécutif. Selon nos informations, les propositions des avocats semblent être loin des défis du 21e siècle et de la frange minoritaire et moderniste de la corporation: conditions d’accès au barreau, élections, digitalisation, formation, spécialisation…

    F.F.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc