×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Derniers préparatifs pour le 14e SIAM

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5492 Le 10/04/2019 | Partager
    Plus de 60 pays et un million de visiteurs attendus du 16 au 21 avril à Meknès
    Une trentaine de conférences pour débattre de «l’employabilité des jeunes»
    siam_akhenouch_092.jpg

    Aziz Akhannouch s’est enquis, hier, des préparatifs du SIAM. Le ministre de l’Agriculture mise gros sur cette 14e édition qui célébrera 10 ans du Plan Maroc Vert. L’événement constitue une plateforme continentale d’échange pour les professionnels. Rendez-vous du 16 au 21 avril (Ph. YSA)

    Tout porte à croire que la 14e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) pourrait bénéficier cette année d’une inauguration royale. D’autant plus que le Roi effectue, depuis lundi, une visite dans la région. Ainsi, les organisateurs du Salon se mobilisent pour réussir une belle édition dont les thématiques principales portent sur «l’employabilité des jeunes dans le secteur agricole» et les «10 années du Plan Maroc Vert».

    Un bilan d’étape sera dressé pour l’occasion. En attendant, Aziz Akhannouch a effectué, hier 9 avril, une visite pour s’enquérir des derniers préparatifs de la plus grande vitrine agricole du continent africain. Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, était accompagné notamment de Tariq Sijilmassi, Mohamed Sadiki, Jaouad Chami, et Abdelghani Sebbar, respectivement, le président du CA du SIAM et également président du groupe CAM, SG du département de l’Agriculture, le Commissaire du SIAM, et gouverneur de Meknès.

    En effet, la nouvelle édition qui est placée sous le signe de «L’agriculture, levier d’emploi et avenir du monde rural», accueillera plus de 1.500 exposants, dont 300 internationaux (62 pays). «Nous recevons également quelque 22 ministres et hauts responsables étrangers en charge de l’agriculture», annonce Akhannouch. Cette rencontre leur permettra d’échanger les expériences et idées, et débattre des nouvelles perspectives du développement du secteur grâce aux jeunes fellahs.

    Sur place, un chantier de fourmis est mené pour peaufiner les chapiteaux gigantesques de Sehrij Souani et Jnane Benhalima, lieux du SIAM et des conférences thématiques. «Il faut accélérer la cadence. Aménager une belle salle pour le prix de la presse agricole et rurale!», appelle le ministre.

    siam-akhenouch-092.jpg

    «Ne vous inquiétez pas, le chantier avance à grands pas!», répond le commissaire du SIAM. En fait, les constructeurs du Salon mettent les bouchées doubles pour aménager un site de 20 ha, dont 11 ha couverts, devant abriter 10 pôles thématiques (dont le pôle biologique, comme nouveau né du salon) et accueillir un immense flux d’agriculteurs. Pour rappel, un million de visiteurs est attendu à ce 14e SIAM, prévu du 16 au 21 avril.

    A une semaine de l’événement, plusieurs centaines d’ouvriers se mobilisent pour la construction des stands. Ce mardi, Akhannouch s’est rendu dans les pôles régions, international, institutionnels, élevage, produits… pour prospecter l’itinéraire qui sera emprunté par la délégation officielle.

    Vitrine et fer de lance du Plan Maroc Vert (PMV), le SIAM illustre l’attention royale portée au secteur agricole. Ce dernier est le maillon économique essentiel du Royaume. Il est l’acteur du développement rural, le garant de l’équilibre social du pays et un gage de sécurité pour l’avenir des générations futures.

    Par son rôle de plate-forme d’échanges, de connexions et d’exposition, le Salon de Meknès participe à l’évolution et au développement de l’agriculture marocaine. Ce n’est pas d’ailleurs fortuit que l’événement connaît un véritable engouement des exposants marocains et étrangers.

    Ainsi, sa 14e édition offre des perspectives intéressantes avec un programme intensifié de rencontres BtoB, conférences internationales, et séminaires spécifiques aux filières nationales. Signalons enfin que le SIAM enregistre un taux de fidélisation de plus de 85%.  A ce titre, au niveau des pôles machinisme, matériels agricoles (irrigation), produits (engrais et fertilisants), les opérateurs réalisent autour de 30% de leur chiffre d’affaires au cours de l’événement.

    La Suisse à l’honneur

    Cette année, la Suisse est le pays à l’honneur. Ainsi, des experts de la Confédération Helvétique seront de la partie dans une optique de partage de best practices. Pour le Maroc, le modèle suisse constitue un benchmark intéressant par rapport à la thématique du SIAM 2019. La Suisse, pays agricole par excellence, accorde une importante place à la recherche & développement en vue de rendre le secteur plus moderne, innovant et durable. Pour ses initiateurs, le Salon 2019 sera l’occasion de booster la coopération agricole entre le Maroc et le pays à l’honneur. La vitrine agricole constituera encore une fois une plateforme d’échange et de suivi adaptée à l’accompagnement des partenaires du royaume dans le secteur de l’agriculture. D’autant plus qu’elle compte parmi les plus grands évènements de l’Afrique dans ce domaine. Elle est aussi l’occasion de donner une image réelle de l’agriculture nationale.

    Youness SAAD ALAMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc