×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Les gros promoteurs s’offrent un salon

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5487 Le 03/04/2019 | Partager
    ImmoGallery se tient du 11 au 14 avril à Casablanca
    22 participants sur 800 opérateurs sélectionnés
    immogallery_5487.jpg
    En lançant le salon ImmoGallery, la FNPI, avec à sa tête les gros promoteurs immobiliers, veut redorer l’image de la promotion immobilière, dans un contexte où plusieurs Marocains s’estiment grugés sur les délais de livraison, la finition, la qualité des matériaux… (Ph. L’Economiste)

    Harmonisation des standings, professionnalisation du secteur par la labellisation, réglementation thermique, adéquation entre l’offre et la demande, stratégie de développement sectorielle… Autant de sujets qui seront débattus dans le cadre d’un vaste programme de tables rondes et rencontres professionnelles, lors de la première édition d’ImmoGallery. Il s’agit d’un salon de l’immobilier de standing organisé par la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI). L’évènement, qui ambitionne de devenir le carrefour annuel des professionnels de l’immobilier, se tiendra du 11 au 14 avril à Casablanca. Secteur-clé de l’économie marocaine, l’immobilier qui représente près de 7% du PIB national est mal en point. «Le secteur est passé par plusieurs crises. Celle du foncier, de la production et d’autorisations. Aujourd’hui, il traverse une crise de la demande due essentiellement à une inadéquation entre l’offre et la demande. Des offres visant à combler le vide en termes de modalités de règlement et de commercialisation seront exposées. La vente en l'état futur d'achèvement (VEFA) ne fait pas exception. Notre objectif est de créer une dynamique», fait valoir Taoufik Kamil, président de la FNPI. «La demande n’est pas encouragée. De plus, il n’y a pas d’innovation en termes de mécanismes d’aide à l’accession à la propriété», soutient Rachid Khayatey Houssaini, vice-président en charge de la Commission normalisation, développement durable et transversalité.
    Pour mettre un terme à la cacophonie sur les standings, la fédération est en train d’harmoniser les appellations en établissant une définition basée sur quatre critères: la transparence, la sécurité du chantier, le confort (acoustique, ergonomique…) et la durabilité. «Nous n’avons invité que les opérateurs qui sont regardants sur ces critères», souligne Rachid Khayatey Houssaini. 22 promoteurs sur les 800 que compte la FNPI, triés sur le volet, viendront exposer leurs projets et une offre correspondant à tous les standings, excepté le logement social. Du moyen standing plus à l’immobilier de luxe, en passant par le résidentiel, le balnéaire ou encore les lotissements de terrains à bâtir. L’enjeu étant de renforcer l’offre en logements adaptés à la demande et aux exigences des acquéreurs. Côté banque, seul Crédit Agricole du Maroc est partenaire de l’évènement. Promoteurs, organismes financiers et de crédit, experts et professionnels du secteur participent également. Les visiteurs pourront se faire une idée plus claire du marché, tout en ayant à disposition des informations de premières mains pour affiner leur projet immobilier en vue d’une meilleure prise de décision.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc