×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Orange Cyberdéfense: Se déployer au Maroc avant d'attaquer le continent

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5485 Le 01/04/2019 | Partager
    Construire avec le public et le privé marocain une stratégie de sécurité sur le Net
    Ensuite faire de sa filiale marocaine un hub régional pour l’Afrique
    emmanuel_cheriet_085.jpg

    Pour Emmanuel Cheriet, directeur d’Orange Cyberdéfense Maroc, c’est aussi pour pouvoir accompagner ses clients sur la partie et leur proposer des services avec le maximum de sécurité possible que la filiale s’installe au Maroc (Ph. Orange)

    - L’Economiste: Le marché est-il suffisamment mature pour installer une filiale dans la cyberdéfense?

    - Emmanuel Cheriet: Le Maroc est un pays phare dans lequel les entreprises ont un très bon niveau de développement et il existe une maturité pour les grandes entreprises et les administrations en termes de cybersécurité qui ont le même type de besoin que des entreprises en France. En plus du marché interne, nous avons l’intention de nous adresser à partir du marché marocain à l’Afrique francophone. Nous allons donc monter une structure au Maroc qui offre les mêmes types de services que ceux disponibles en France pour devenir le leader de la cybersécurité d’ici trois ans. J’entends par là devenir un influenceur sur les aspects de la cybersécurité, en apportant de l’innovation et une vraie valeur ajoutée aux entreprises et aux administrations marocaines. Le Maroc est classé au 25e rang des pays les moins sûrs en matière de sécurité numérique. Selon une étude britannique Comparitech, éditée en février, 21,7% des ordinateurs y seraient infectés par un logiciel malveillant. Et ce serait également le cas pour 10% des téléphones. Sans une véritable stratégie de cyberdéfense, on risque de fragiliser la numérisation croissante de l’économie marocaine.

    - Ou irez-vous chercher les compétences pour votre filiale?
    - Au Maroc d’abord, dans les universités. Nous allons travailler avec le monde académique, les grandes écoles. Nous démarrons avec un effectif de 20 personnes qui seront formées au siège et dans nos différents laboratoires en France. A terme, nous devrions porter cet effectif à une cinquantaine de personnes et plus selon l’évolution des besoins de nos clients et partenaires.

    - Pourrait-on parler un jour du risque zéro en matière de cybersécurité?
    - Malheureusement non. Cependant, notre objectif est de construire avec les entreprises à la fois des solutions et des processus permettant d’avoir un risque résiduel le moins important possible. Définir avec nos clients quels sont les actifs essentiels, les risques majeurs qu’il faut couvrir et se concentrer sur ces derniers pour réduire les menaces qui évoluent constamment. De cette manière et malgré les attaques, l’entreprise continuera ses activités. Nous sommes parmi les 1ers opérateurs à avoir pris conscience de ce fléau en dédiant une entité et en se positionnant sur ce marché. C’est aussi pour pouvoir accompagner nos clients sur la partie opérateur et leur proposer des services avec le maximum de sécurité possible. Ce n’est d’ailleurs pas l’activité la plus rémunératrice pour Orange, mais la plus stratégique pour être un partenaire de confiance de nos clients. Aujourd’hui, la transformation numérique n’est pas un choix pour les entreprises, mais pour autant celle-ci augmente la surface d’attaque.

    Propos recueillis par Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc