×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    L’écosystème cuir se donne un nouvel élan

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5483 Le 28/03/2019 | Partager
    Gagner en compétitivité sur les prix, la qualité et le marketing… les axes à développer
    3 salons en 1: Marocuir, Morocco Fashion&Tex et Home Textile

    La compétitivité sur les prix, absence de chaîne d’approvisionnement en cuir brut, absence de traçabilité et de réglementation fiscale en amont… Autant de défis auxquels fait face l’écosystème du cuir au Maroc. Les professionnels réunis au sein de la Fédération marocaine des Industries du Cuir (FEDIC) se sont fixé pour objectif de multiplier par deux les agrégats du secteur. Objectif : atteindre plus de 8 milliards de DH de chiffre d’affaires à l’export.

    Pour y arriver, «nous devons gagner en compétitivité sur les prix, la qualité des produits et le marketing. Ces trois axes ont un lien avec la création de zones industrielles modernes et dédiées, répondant aux normes et standards internationaux, la formation des ressources humaines via la formation professionnelle, l’amélioration de nos stratégies de promotion à l’international ou encore le ciblage de nouvelles destinations. Nos priorités pour cette année sont les Etats-Unis, l’Allemagne en plus de nos marchés traditionnels (Espagne, France, Italie)», explique Hicham Azmi, directeur d’animation des écosystèmes du cuir.

    La fédération du cuir compte 350 opérateurs. Mais à peine 6-7% d’entre eux font de l’export de maroquinerie et chaussures sous le label made in Maroc, essentiellement vers l’Europe et les Etats-Unis. La grande majorité opère entre la sous-traitance et la co-traitance. Le secteur réalise 4,2 milliards de chiffre d’affaires à l’export avec une progression qui varie entre 2 et 3% par an, sur les trois filières qui le composent: chaussure, maroquinerie et vêtements cuir et tannerie.

    C’est à ce titre que les opérateurs se donnent rendez-vous du 28 au 31 mars à la foire internationale de Casablanca pour trois évènements en un: la 7e édition du Salon international du Cuir (Marocuir) sous le thème «Ecosystèmes cuir: Nouvel élan du secteur», la 5e édition du salon international du fashion et du textile «Morocco Fashion&TEX» et le salon international du textile de maison «Morocco Home Textile».

    Experts, producteurs de marques, tanneries, mégisseries, maroquinerie... se livreront à des débats et décortiqueront les initiatives amorcées pour les années à venir dans le secteur du cuir, notamment le lancement de nouvelles zones industrielles, les projets d’investissements dans les zones de Souss Massa, Casablanca et Fès. Cette grand messe professionnelle réunit différentes composantes de l’industrie à l’échelon national et international.

    Pour cette édition, 100 exposants nationaux et internationaux sont attendus, en provenance de 12 pays. Ils présenteront leurs produits, savoir-faire et collections de chaussures, maroquinerie, vêtement en cuir, bagagerie, peaux et cuir, fournitures et accessoires, équipements ou encore services à plus de 3.000 acheteurs et techniciens professionnels du tannage et de la fabrication.

    Fashion et textile de maison

    Parallèlement au Salon international du Cuir (Marocuir), se tiendra la 5e édition du salon international du fashion et du textile «Morocco Fashion&TEX» et le salon international du textile de maison «Morocco Home Textile», qui revient pour la 5e année de suite. Les deux salons internationaux fashion, textile et textile de maison regroupent les intervenants nationaux et internationaux du secteur. Organisés par l’agence Atelier Vita et Pyramids Group, ils se veulent une plateforme de contacts, de rencontres, d’échanges et de partages entre les professionnels du secteur. 450 exposants de 16 pays sont attendus pour la promotion de leur savoir-faire et expertise dans les domaines du textile et de la mode: Maroc, Turquie, Bangladesh, Chine, République Tchèque, Egypte, Inde, Italie, Lituanie, Pologne, Portugal, Corée du Sud, UAE, Royaume-Uni, Afrique du Sud et Espagne.

    M.Ko.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc