×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Recrutement: Voici les salaires de 2019

    Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5481 Le 26/03/2019 | Partager
    recrutement_2019_081.jpg

    «Le métier de juriste se développe fortement grâce, notamment, à la nouvelle génération qui a besoin de challenge et qui souhaite participer à la stratégie globale de l’entreprise», souligne l’étude du cabinet Michael Page. Ces profils démarrent avec de bons salaires. Un juriste en droit des sociétés touche entre 13.000 et 15.000 DH par mois en début de carrière et accroit sa rémunération jusqu’à 40.000 DH en étant sénior. Un juriste généraliste ou en droits de contrats ayant moins de 2 ans d’expérience gagne entre 11.000 et 13.000 DH. Pour les fonctions de direction, la rémunération peut grimper jusqu’à 110.000 DH par mois pour certains postes dans les grandes entreprises

    Dans la majorité des enquêtes qui traitent de la gestion des ressources humaines, du moral des collaborateurs, ou des aspirations et projets de carrière des marocains, le salaire figure dans le top 3 des éléments motivateurs. Le cabinet international Michael Page, spécialiste du recrutement, nous livre son étude de rémunérations 2019. Il y décortique les différents salaires fixes mensuels selon les secteurs, postes occupés et années d’expériences.

    ■ Finance & Comptabilité
    Les débutants sont toujours sur des salaires qui oscillent de 7.000 à 10.000 DH par mois, pour les fonctions comptables. Ces derniers n’augmentent pas rapidement. Ils peuvent atteindre entre 13.000 et 15.000 DH après 3 ans d’expérience en plus, et jusqu’à 17.000 à 20.000 DH pour ceux ayant 15 ans d’expérience. Seuls les responsables normes & procédures et les responsables comptables arrivent à toucher plus de 20.000 DH par mois.  Les contrôleurs de gestion et auditeurs internes démarrent avec des rémunérations de 9.000 DH pour les débutants et atteignent jusqu’à 45.000 pour les seniors avec plus de 15 ans d’expérience. Pour les métiers de crédit management, trésorerie les rétributions varient entre 12.000 DH et 30.000 DH selon l’expérience.

    ■ Ingénieurs et techniciens
    La diversité des secteurs (aéronautique, automobile, ferroviaire, énergie...) et la pluralité des fonctions (bureau d’études, projets, production, qualité, maintenance...), offrent différentes possibilités de carrière aux ingénieurs et techniciens. «Quiconque issu d’une formation technique peut se réaliser dans l’industrie sur des postes faisant appel à des compétences variées et s’aguerrir sur des voies d’expertise ou de management», indique l’étude de Michael Page. Pour les fonctions en bureau d’études, le mieux payé est l’ingénieur bureau d’étude qui gagne entre 12.000 et 18.000 DH le mois en étant débutant. Toutefois, son salaire ne croît pas énormément. Il touche à peine plus de 22.000 DH en étant sénior. Les rétributions sont pareilles pour les autres domaines d’activités. Les mieux lotis sont, sans surprise, les responsables et directeurs de production qui perçoivent plus de 24.000 DH en ayant plus de 2 ans d’expérience.  

    ■ Banques
    Le secteur bancaire est l’un des plus importants recruteurs. Les salaires dans l’activité banque réseau démarrent à 13.000 DH par mois et atteignent 25.000 DH pour les chargés d’affaires entreprises ayant, respectivement, 2 à 5 ans  et plus de 10 ans d’expérience. Pour les conseillers en gestion de patrimoine, ils oscillent de 12.000 DH à 30.000 DH pour les plus expérimentés. Dans l’activité de marché et banques privées, les rémunérations vont de 8.000 à 10.000DH pour un gestionnaire back/middle office marché, jusqu’à 20.000 ou 27.000 DH pour les plus de 10 ans d’expérience. Les métiers les plus rémunérateurs sont ceux du recouvrement où le salaire peut atteindre 35.000 DH pour un profil en début de carrière (2 à 5 ans en entreprises). Pour les fonctions support (auditeur interne, contrôleur de gestion ou financier chargé de conformité…), les rétributions démarrent à 10.000 DH pour les juniors et en moyenne 25.000 DH pour les seniors.

    ■ Commerciaux
    Ce métier est le moins rémunérateur selon l’étude de Michael Page, mais ces profils sont aussi les plus sollicités. Dans le secteur de l’industrie, les débutants avec moins de 2 ans d’expériences, touchent des salaires mensuels relativement bas, à savoir: les technico commerciaux sédentaires (4.000 DH), les prescripteurs chargés d’affaires (6.500 DH) et les ingénieurs commerciaux (7.500 DH). Ces mêmes profils augmentent leur salaire après 15 ans de carrière à, respectivement 15.000, 22.000 et 25.000 DH maximum. Pour les postes de responsabilités, les rémunérations sont entre 20.000 et 40.000 DH pour un directeur des ventes et entre 28.000 et 60.000 DH pour un directeur commercial de plus de 5 ans en entreprise. Ils sont sollicités pour les fonctions de commerciaux. Les rémunérations démarrent de 4.000 DH à 6.000 DH pour les commerciaux   sédentaires, et peuvent aller jusqu’à 13.000 DH pour un chef de zone dans le secteur de l’industrie.

    ■ Digital, Marketing & Communication
    Les rémunérations pour les fonctions du digital varient entre 8.000 et 12.000 DH le mois pour les débutants avec moins de 2 ans en entreprise. Les meilleurs salaires sont accordés  aux directeurs artistiques. Ils démarrent à 15.000 DH et peuvent atteindre 35.000 DH lorsqu’ils dépassent  5 ans d’expérience. Dans le marketing, un chef de produit débutant perçoit entre 12.000 et 15.000 DH, et jusqu’à 30.000 lorsqu’il gagne en expérience (+5 ans).
    Un chargé d’études marketing en début de carrière touche 12.000 DH, et entre 18.000 et 25.000 en étant senior. Concernant les métiers de la communication, les salaires oscillent de 12.000 à 18.000 DH pour les chargés de relations presse, de communication et d’événementiel, et atteignent 35.000 DH pour ceux ayant plus de 10 ans d’expérience professionnelle. Un responsable communication avec 2 à 5 ans en entreprise reçoit, pour sa part, un salaire de 25.000 ou 30.000 DH.

    ■ Systèmes d’information
    La direction des systèmes d’information a aujourd’hui un rôle central dans la transformation des entreprises. Le développement des technologies crée et fait évoluer des métiers. Les rémunérations dans le département d’études et de développement sont dans la même tranche pour les différentes fonctions (ingénieur en développement, business analyst, data scientist, ...). Les débutant touchent entre 10.000 et 12.000 DH par mois et atteignent en moyenne 20.000 DH quand ils ont entre 5 et 15 ans d’expérience. Les ingénieurs responsables système, ou réseau & télécoms ou encore les administrateurs  système réseau démarrent leur carrière avec des rémunérations qui oscillent de 8.000 à 12.000 DH. Ils augmentent leur salaire de jusqu’à 30.000 DH pour les plus expérimentés.

    ■ Hôtellerie et tourisme
    Dans ce secteur les salaires mensuels les plus bas sont perçus par l’agent de réservation (de 4.000 à 7.000 DH), suivi par le chef de réception (de 9.000 à 13.000 DH), et le gouvernant général (de 10.000 à 15.000 DH). Les mieux rétribués sont les responsables séminaires & banquets et les commerciaux. Ils touchent plus de 22.000 en étant débutants et jusqu’à respectivement, 45.000 et  60.000 pour les plus expérimentés. Il est à noter qu’avec l’essor du digital et la démocratisation des voyages, les outils de réservation se multiplient, les emplois de personnel qualifié et compétent sur ces outils se développent. «Les fonctions de community manager, chargé de marketing web, analyste des ventes et des statistiques prix sont  de plus en plus recherchés», souligne l’étude.

    T.E.G.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc