×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Années de plomb: Un passif pas totalement liquidé

Par Faiçal FAQUIHI | Edition N°:5462 Le 27/02/2019 | Partager

L’Etat n’en a pas encore fini avec le passif des... «Années de plomb». La Commission de coordination des familles des portés-disparus et des victimes de détention arbitraire prévoit un «rassemblement de sensibilisation» devant le Parlement, le 3 mars à Rabat. L’association, qui va tenir le même jour son assemblée générale, réclame un «mécanisme national indépendant pour dévoiler toute la vérité» sur le sort des personnes portées disparues. Au total, 27.000 victimes et ayants droit ont été indemnisés pour un montant global de 2 milliards de DH. La perte d’archives officielles et les difficultés d’autopsie en cas d’exhumation de fosses communes sont un grand écueil (cf. L’Economiste n°4855 du 14 septembre 2016).

F.F.      

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc