Culture

Théâtre: Quand le couple se remet en question

Par Karim Agoumi | Edition N°:5435 Le 21/01/2019 | Partager
La comédie sociale «La Perruche» le 31 janvier au Mégarama
Une œuvre à la fois drôle et moderne qui fait réfléchir sur les différences homme/femme
Arié Elmaleh et Barbara Schulz au casting
theatre-la-perruche-035.jpg

Les amateurs de comédies sociales décalées et hilarantes seront servis. La pièce «La Perruche» d’Audrey Schebat débarque le 31 janvier au Mégarama. Arié Elmaleh et Barbara Schulz feront rire le public tout en lui divulguant les moyens de faire perdurer son couple de manière saine et réfléchie (Ph. T.E.P.)

Un couple n’est jamais à l’abri d’un déchirement capable de le remettre en question. Tel est le sujet particulièrement original et passionnant de la comédie sociale «La Perruche» d’Audrey Schebat qui sera jouée le 31 janvier au Mégarama de Casablanca dans le cadre de la 9e édition des théâtrales de Top Event Productions. Une pièce à la fois drôle et légère qui révèle implicitement les tuyaux pour réussir sa vie à deux.

Pitch: Un couple attend tranquillement des amis pour le dîner. Mais les minutes passent et personne ne sonne à la porte. S’agit-il d’un accident ou d’une séparation? Naturellement, chacun des partenaires prend la défense de son invité. Mais leur argumentaire laisse tout doucement transparaître leurs visions radicalement opposées et menace les fondements mêmes de leur union.

Une comédie pertinente et moderne pointant du doigt bon nombre de couples malheureux qui n’en prennent même pas conscience et ne font rien pour changer la donne. Il en résulte une véritable réflexion sur la fidélité, la complémentarité des valeurs et l’importance d’une communication transparente entre les époux. Des secrets de réussite distillés tout au long du show entre vannes cocasses et quiproquos hilarants.

Une œuvre dont le ressort comique repose avant tout sur deux personnages sur scène que tout oppose. Entre le mari macho et inattentionné et sa femme peu sûre d’elle et introvertie, les révélations intimes fusent et les rebondissements inattendus s’enchaînent sans temps morts pour le plus grand plaisir des spectateurs. 

Les comédiens particulièrement  impliqués et les dialogues soigneusement écrits finissent de plonger le spectateur dans un univers qui lui rappelle finalement le sien. De quoi amuser la salle tout en laissant place à l’introspection.

Une pièce qui a déjà connu un succès fulgurant dans l’Hexagone et qui met en scène Arié Elmaleh. L’acteur de 42 ans et frère du célèbre humoriste Gad Elmaleh a déjà brillé sur les planches, notamment dans «Le plus beau jour» joué en 2016. Pour lui donner la réplique, Barbara Schulz qui a notamment joué dans «King Kong Theorie» de Virginie Despentes et dans «L’Eveil du chameau» au Théâtre de l’Atelier à Paris.

Karim AGOUMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    courrier@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc