×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Parentalité positive: Adoptez l’éducation bienveillante!

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5419 Le 25/12/2018 | Partager
    Une conférence-atelier sur le sujet organisée au groupe scolaire Charles Péguy
    Fixer des objectifs à long terme, écouter les besoins de sa progéniture, bannir la violence… Les conseils à suivre!
    Un moyen de développer la confiance en soi et l’autonomie des enfants
    parentalite-positive-019.jpg

    Ecouter les besoins de ses enfants au lieu d’essayer de les dominer en faisant usage de la violence et de la négation. C’est le concept original de la parentalité positive. Une manière d’éduquer qui apprend aux tous petits à devenir responsables et à avoir davantage confiance en eux (Ph. education-positive.net)

    Et si vous vous mettiez à la place de votre enfant pour mieux percevoir ce qu’il vit et l’aider à dépasser les situations les plus difficiles. C’est le concept de la parentalité positive, une manière d’éduquer à la fois intéressante et utile qui a fait l’objet d’une conférence-atelier récemment tenue au sein du groupe scolaire Charles Péguy.

    Une approche ferme et bienveillante qui permet aux touts petits mais aussi aux adolescents de penser par eux-mêmes et de devenir par la suite des adultes responsables.

    La parentalité positive part du postulat que le parent doit tenter de guider et d’accompagner son enfant au lieu d’essayer de le dominer. Basée sur les concepts de la discipline positive et fondée sur les dernières découvertes concernant le développement du cerveau, elle nécessite tout d’abord de définir des objectifs à long terme au lieu de se concentrer uniquement sur les besoins présents.

    «Nos enfants sont le produit de ce que nous leur inculquons. Si les objectifs ne sont pas définis et entrepris tangiblement dès la petite enfance, ils ne seront jamais atteints», explique ainsi Amine Souaq, psychologue scolaire de l’établissement.

    Il est également essentiel d’être à l’écoute des besoins de sa progéniture au lieu de lui crier dessus systématiquement. Un rapport d’échange et d’expressivité imbibé d’amour  permet en effet de gagner progressivement sa confiance.

    «Que cachent les peurs et les jugements de notre enfant? Nous avons besoin de nous mettre à son niveau pour comprendre ses pensées», confie dans ce sens le spécialiste. Eviter les termes négatifs est également crucial pour le développement des touts petits.

    L’on apprend ainsi qu’il est préférable de leur indiquer clairement la bonne démarche à suivre pour parfaire leur apprentissage. Autre règle impérative de cette philosophie de vie, bannir toute forme de violence physique ou psychologique, humiliante et anti-pédagogique pour l’enfant.

    A la place, le parent doit l’aider à corriger ses propres erreurs. Un moyen de l’aider à se sentir mieux et d’éviter de créer des formes de complexes inutiles. Enfin, évoquer sa propre enfance s’avère particulièrement efficace pour dédramatiser la situation et susciter l’intérêt.

    Eduquer avec bienveillance apprend aux enfants à prendre confiance en eux et d’avoir ainsi une plus grande estime de leur personne tout en cultivant une meilleure santé mentale. Mais pas seulement. Leur rapport avec la société en devient également changé.

    «La parentalité positive amène l’enfant à faire preuve de respect et d’empathie avec les autres et à reconnaître ce qu’ils peuvent ressentir», souligne le psychologue scolaire. Ils apprennent également à penser par eux-mêmes et à résoudre des problèmes en l’absence de leurs parents.

    Une conférence entièrement interactive qui a accueilli plusieurs dizaines de parents d’élèves, placés dans des groupes différents pour chaque niveau scolaire. L’atelier a ainsi donné la parole à chacun d’entre eux pour répondre à des problèmes de la vie quotidienne rencontrés avec leur progéniture et proposer des solutions adéquates.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc