×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    La grève des enseignants contractuels n’a pas mobilisé

    Par Ahlam NAZIH | Edition N°:5378 Le 24/10/2018 | Partager

    Annoncée pour le lundi 22 octobre, la journée de grève organisée par la coordination des enseignants contractuels n’a finalement pas été très suivie. Selon le ministère de l’Education nationale, le taux de participation national n’a pas dépassé 33,5%.
    Recrutés directement par les académies régionales, avec les mêmes droits et avantages que les enseignants
    de l’Education nationale, les contractuels réclament le statut de fonctionnaires du ministère. Ceci leur permettrait, notamment, d’accéder à une mobilité nationale, dans toutes les académies, au lieu d’être cantonnés dans une seule région. Ils seraient, aussi, à l’abri d’une résiliation de contrat. 55.000 sont aujourd’hui employés. 15.000 nouveaux postes leur sont dédiés dans le projet de loi de Finances 2019.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      abonnement@leconomiste.com
      mareaction@leconomiste.com
      redaction@leconomiste.com
      publicite@leconomiste.com
      communication@leconomiste.com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc