Société

Les Lions de l’Atlas ont eu chaud face aux Comores

Par L'Economiste | Edition N°:5371 Le 15/10/2018 | Partager

L’équipe nationale a réussi à décrocher in extremis les trois points de la victoire dans les arrêts de jeu face à une impressionnante équipe des îles Comores. Le Onze national a, en effet, bénéficié d’un penalty, certains diront généreux, à la dernière minute du temps additionnel sur une faute sur Achraf Hakimi dans la surface de réparation. Ce qui a entraîné les protestations des Comoriens qui ont exprimé avec véhémence leur mécontentement au corps arbitral. Le match retour qui se joue demain mardi promet d’être chaud bouillant. Analysant cette rencontre, Hervé Renard, le sélectionneur national, l’a qualifiée «d’insipide» puisque ses joueurs ont manqué de créativité et abusé de longs ballons. Les Lions de l’Atlas auraient pu être crucifiés sans les arrêts décisifs du gardien Yassine Bounou qui a sauvé son équipe à plusieurs reprises. Ce qu’il faudra retenir de cette confrontation avec les Comores, ce sont les 3 points de la victoire et peut-être aussi, le public venu nombreux suite à l’appel lancé par le sélectionneur quelques jours plus tôt.

Reportage photos, Ahmed JARFI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonnement@leconomiste.com
    mareaction@leconomiste.com
    redaction@leconomiste.com
    publicite@leconomiste.com
    communication@leconomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc